Enfants renversés à vélo à La Rochelle: la conductrice de 83 ans mise en cause évoque un malaise

La conductrice octogénaire qui avait percuté le 5 juin un groupe d'enfants à vélo à La Rochelle, dont une fillette décédée deux jours plus tard à l'hôpital, a indiqué aux enquêteurs avoir fait un malaise, selon le parquet.

"Elle a été entendue vendredi dernier (...) après avis positif du corps médical. Elle dit avoir fait un malaise et ne pas avoir vu les cyclistes", a affirmé mardi le procureur de La Rochelle, Arnaud Laraize, confirmant une information du journal Sud Ouest.

L'automobiliste toujours hospitalisée

L'automobiliste de 83 ans est toujours hospitalisée. Un "pacemaker" lui a été posé et des investigations sont en cours sur son état de santé antérieur à l'accident, a-t-il ajouté.

Les faits se sont produits le 5 juin vers 10 heures sur une avenue à double sens de circulation, proche du centre-ville et limitée à 30km/h, tandis que les enfants se rendaient à une course d'orientation dans un parc public, dans le cadre d'un centre aéré.

Ils ont été percutés "dans un choc frontal" par une Twingo jaune "arrivant à contresens" après s'être "subitement déportée sur la gauche, sans raison apparente", avait souligné le parquet. Une fillette de 10 ans, qui faisait partie du groupe de douze enfants, est décédée quelques jours plus tard.

Article original publié sur BFMTV.com