Des enfants recouverts de poussière noire extraient du charbon à Jharia, en pleine pénurie d’énergie en Inde

Ces images montrent des enfants avec le visage recouvert de poussière noire travailler à Jharia, Dganvad, en Inde. Tous les jours, les enfants se lèvent très tôt le matin pour rejoindre les mines de charbon, l’extraction illégale du charbon étant leur unique moyen de gagner de l’argent. Ce clip a été filmé alors que le monde est frappé par une importante pénurie d’énergie. L’Inde fait face à une pénurie de charbon considérable. Selon la Central Electricity Authority (CEA), 16 des 135 centrales alimentées au charbon de l’Inde ne disposaient d’aucun stock de charbon au 29 septembre. Cette pénurie est liée à la hausse de la demande d’énergie industrielle en Inde ainsi qu’à l’écart entre les prix mondiaux et les prix domestiques. Le gisement de charbon de Jharia s'étend sur près de 300 kilomètres carrés et représente l’une des plus grandes réserves de charbon du pays. Il abrite également les flammes éternelles les plus vieilles au monde. La région accueille les mineurs depuis la fin du 19e siècle. De nombreux décès ont été signalés suite à des incendies à Jharia. La fumée et les vapeurs toxiques ont entraîné la mort de nombreux travailleurs et villageois. La combustion du charbon est un problème environnemental de taille. L’Inde est le troisième plus gros émetteur de combustibles fossiles au monde, et le charbon représente 70 % de sa production énergétique. Le pays, qui en possède d’énormes réserves, importe malgré tout la majorité de son charbon et en exporte également vers certains pays voisins comme le Népal et le Bangladesh.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles