Les enfants participant aux tâches domestiques seraient meilleurs à l’école

De jeunes élèves dans une salle de classe (illustration).
De jeunes élèves dans une salle de classe (illustration).

Vous faites participer vos enfants aux tâches domestiques de votre foyer ? C'est une bonne chose, selon une étude australienne, repérée par Le Figaro. Les chercheurs de l'université La Trobe, à Melbourne, affirment en effet que les élèves réalisant des tâches ménagères chez eux réussissent mieux à l'école que ceux n'étant pas autant impliqués.

Les scientifiques ont étudié près de 200 enfants âgés de 5 à 13 ans et en sont arrivés à la conclusion que les tâches domestiques, comme faire la vaisselle, permettent l'épanouissement précoce des « fonctions exécutives » des enfants, ce qui améliore leurs performances scolaires. « Les enfants qui cuisinent ou jardinent de manière régulière seraient davantage en mesure d'exceller dans d'autres domaines, notamment le domaine scolaire », explique Deanna Tapper, qui a participé à l'étude.

À LIRE AUSSIPhébé – L’éducation fait-elle baisser les inégalités  ?

Mémoire et capacité à trier l'information

Selon cette étude, les « fonctions exécutives » regroupent l'ensemble des qualités nécessaires pour réaliser une action. Soit la mémoire, la capacité à enregistrer, le fait de trier et de manipuler des informations, ou encore d'être capable de sélectionner les données pertinentes et de ne pas se précipiter. Les auteurs du document rappellent que ces capacités se développent dès le plus jeune âge et ont une influence sur le futur de l'enfant. « Des troubles dans le développement des fonctions exécutives peuvent conduire plus tard à [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles