« Vos enfants ne vont pas mourir en Ukraine » : Volodymyr Zelensky commente les propos d'Emmanuel Macron sur l'envoi de troupes

La déclaration d'Emmanuel Macron sur le potentiel envoi de troupes occidentales en Ukraine avait suscité un tollé en France et embarrassé certains partenaires étrangers : il ne manquait que le commentaire du chef d'État ukrainien.

Interviewé ce 11 mars sur BFM TV, Volodymyr Zelensky a dit « comprendre » les propos du président français et souhaité « en discuter plus en détail » avec son homologue, lorsque celui-ci se rendra en Ukraine, a priori dans les prochaines semaines. Pour autant, le dirigeant ukrainien a apporté des précisions majeures, écartant le risque de cobélligérance de la France.

À lire aussi Guerre en Ukraine : la Russie fabrique plus d’obus d’artillerie que les États-Unis et l’Europe réunis, selon l’Otan

« Le fait [qu'Emmanuel Macron] dise qu'on ne peut rien exclureest lié à ce que veut faire Poutine », a déclaré Volodymyr Zelensky, dont le pays fait face à l'invasion de l'armée russe depuis plus de deux ans. Si la France envoyait des soldats sur le sol ukrainien, ceux-ci pourraient rester « tant que l’Ukraine tient », a affirmé le chef d'État ; mais « si Poutine attaque un pays de l’Otan », la situation serait tout autre.

Concrètement, l'envoi de soldats occidentaux qui entreraient en combat avec l'armée russe n'est pas envisagé par Volodymyr Zelensky : son pays, affirme-t-il, n'a pas besoin de troupes étrangères sur son territoire, mais pourrait en revanche accueillir des « formateurs » et « du personnel technique ». En clair, a déclaré l...


Lire la suite sur LeJDD