Les enfants nés après 2015 connaîtront trois fois plus de catastrophes climatiques que leurs grands-parents

·1 min de lecture

« Vous avez volé mes rêves et mon enfance », avait lancé la militante écologiste Greta Thunberg lors de son discours à l’ONU en 2019, accusant les dirigeants de « laisser tomber les jeunes ». Une nouvelle étude vient lui donner en partie raison. Selon cette étude publiée dans Science et rédigée par une équipe de chercheurs internationaux, un enfant né en 2015 connaîtra environ trois fois plus de catastrophes climatiques que ses grands-parents si la planète continue de se réchauffer au rythme actuel (soit un réchauffement de 3 °C). Il vivra 2 fois plus d'incendies de forêt, 1,7 fois plus de cyclones tropicaux, 3,4 fois plus d'inondations de rivières, 2,5 fois plus de mauvaises récoltes et 2,3 fois plus de sécheresses qu'une personne née en 1960. Dans un scénario de réchauffement à 3,5 °C, les enfants nés en 2020 connaîtront même 44 fois plus de vagues de chaleur. « Avec cette étude, nous levons le voile sur l'injustice fondamentale du changement climatique à travers les générations, ainsi que les responsabilités des adultes et des aînés d'aujourd'hui au pouvoir », accuse Joeri Rogelj, du Grantham Institute et coauteur de l’étude.

7 phénomènes météorologiques qui vont devenir plus fréquents à cause du changement climatique

Les enfants d'aujourd’hui connaîtront cinq fois plus de catastrophes que ceux qui vivaient il y a 150 ans

S’appuyant sur des multiples modèles climatiques et démographiques, l’équipe a quantifié l'exposition à six événements climatiques extrêmes (sécheresses, vagues de chaleur, mauvaises récoltes, inondations fluviales, cyclones tropicaux et incendies de forêt) pour chaque génération au cours de leur vie. Les chercheurs ont effectué ce travail pour chaque génération née entre 1960 et 2020, pour tous les pays du monde, et pour chaque scénario de réchauffement climatique entre 1 °C et 3,5 °C au-dessus des températures préindustrielles. Ils ont également comparé l'augmentation de l'exposition aux événements extrêmes des cohortes de population vivant...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles