Les enfants de fumeurs ont quatre fois plus de risques de le devenir

·1 min de lecture
Le comportement des parents a un effet sur celui de leurs enfants à l'adolescence (illustration).

L'étude, présentée par le ministère britannique de la Santé, espère que ces chiffres pourront convaincre les parents d'arrêter de fumer, selon la BBC.

Pour le bien de vos enfants, arrêtez de fumer. Si ce conseil, donné par des médecins britanniques, semble plutôt évident pour protéger les poumons des plus petits, il compte également pour leur future vie d'adulte. Selon une étude du programme de lutte contre le tabagisme au Royaume-Uni rapportée par nos confrères de la BBC, 4,9 % des adolescents dont les parents fument ont commencé la cigarette. Pour les adolescents dont les parents sont non-fumeurs, le chiffre ne s'élève qu'à 1,2 %.

Les recherches présentées dans un film publié par le ministère de la Santé analysent le lien entre la consommation des parents et le comportement des adolescents face à la cigarette. Les chercheurs, certains sont médecins, d'autres psychologues de l'enfance, demandent aux parents d'arrêter rapidement cette habitude néfaste, ce qui pourrait avoir des bénéfices sur plusieurs décennies.

Une « motivation supplémentaire » pour les parents

Maggie Throup, sous-secrétaire d'État parlementaire attachée au ministère de la Santé pour le déploiement du vaccin Covid-19, porte cette étude avec bon espoir de convaincre les parents fumeurs en leur donnant une nouvelle raison d'arrêter. Selon elle, cette campagne souligne « l'influence des parents sur leurs enfants » concernant cette (mauvaise) habitude et pourrait « être la motivation supplémentaire dont beaucoup ont besoin pour abandonner définitivement la cigarette cette année ».

À LIRE AUSSI Phébé ? Les effets inattendus de la réglementation d [...] Lire la suite

VIDÉO - Dr Christian Recchia : "Le cancer du poumon est devenu un fléau. Il est dans les trois premiers cancers de l’homme et de la femme"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles