"Avec mes enfants, nous avons dormi dehors" : en Cisjordanie, l'armée israélienne multiplie les destructions de campements bédouins

franceinfo
·1 min de lecture

Une délégation de diplomates européens, dont des représentants de la France, s'est rendue jeudi 4 février à Khumsa al-Baqa dans un secteur de Cisjordanie occupé par Israël. Ils sont venus dénoncer officiellement la destruction, la veille, d'un campement bédouin par l'armée israélienne. C'est la troisième intervention de ce genre en trois mois dans cette zone montagneuse de la vallée du Jourdain où s'est rendu franceinfo.

L'Armée veut transformer les montagnes en champ de tir

Les hommes rassemblent les toits de tôle tombés à terre quand les femmes s'occupent des enfants sous des tentes de fortunes installées en urgence par des humanitaires. Au sol, des cendres de feux de camp, des ustensiles de cuisine et des bidons. Des tapis de prière sèchent sur un fil. Avant hier les soldats et leurs pelleteuses ont rasé le campement. "Je suis berger, j'ai 31 ans, je suis né sur cette terre et j'ai toujours été là", témoigne Nidham Abu Lekbach, qui vit ici avec sa famille de 15 personnes dont cinq enfants.

"L'armée est arrivée à 8 heures du matin pour détruire nos tentes, l'autorité palestinienne nous en a redonné de nouvelles et l'armée est revenue pour les détruire à nouveau."

Nidham Abu Lekbach, habitant du campement de Khumsa al-Baqa

à franceinfo

Des soldats sont toujours là, à une cinquantaine de mètres, une dizaine d‘entre eux surveillent la scène. L'armée occupe le secteur, elle veut transformer ces montagnes en champ de tir. Les Bédouins habitent donc ce territoire illégalement (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi