Des enfants achètent des applications sur ses tablettes: Amazon va rembourser

La grande distribution multiplie les expériences pour améliorer son service et contrer le commerce électronique

Washington (AFP) - Amazon a renoncé mardi à faire appel d'une injonction qui le tient pour responsable d'achats réalisés par des enfants à travers des applications installées sur ses tablettes: le géant de la distribution va ainsi rembourser 70 millions de dollars.

"Ce cas montre ce qui devrait être un principe fondateur de toutes les entreprises: vous devez obtenir l'accord du consommateur avant de lui facturer un achat", a souligné Thomas Paul, de la Federal Trade Commission (FTC), dont la protection des consommateurs est une des missions principales.

"Les consommateurs touchés par les pratiques d'Amazon peuvent à présent être indemnisés pour ces dépenses qu'ils n'attendaient pas et n'avaient pas autorisées", a-t-il ajouté.

La FTC avait déjà réglé à l'amiable dans le passé des affaires similaires avec Apple et Google, argumentant que l'absence de mots de passe permettait aux enfants de faire des achats à l'intérieur des applications (accessoires, aide pour accéder au niveau supérieur ou obtenir des vies supplémentaires dans un jeu...) à l'insu de leurs parents.

Ces achats pouvaient porter sur des sommes importantes.

Le géant de la distribution n'a pas commenté dans l'immédiat sa décision de renoncer à faire appel. La FTC a précisé qu'Amazon annoncerait prochainement le détail de ses remboursements.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages