Enfant et pornographie : France 2 lance l’alerte au cours d’une soirée spéciale

Baudin, Julia
Enfant et pornographie : France 2 lance l’alerte au cours d’une soirée spéciale

La chaîne publique se consacre ce mercredi 9 octobre, dès 21h05, au thème Pornographie : jeunesse en danger.

Harcèlement scolaire, radicalisation, violences faites aux femmes ou aux enfants… France Télévisions se fait fort, depuis quelques années, d’alerter le public sur des grandes questions de société, à travers des soirées composées au moins d’une fiction suivie d’un débat. Pornographie: jeunesse en danger, ce mercredi 9 octobre sur France 2,va plus loin. Le téléfilm Connexion intime , primé au Festival de la fiction TV de La Rochelle 2019 (meilleure interprétation féminine ex aequo pour Luna Carpiaux), sera suivi du documentaire Pornographie, un jeu d’enfant , puis d’un débat animé par Julian Bugier, le tout relayé par des contenus spécifiques proposés par France TV éducation, de même qu’un important dispositif numérique. «Il est des sujets dont il devient impératif de parler, et d’en parler très ouvertement, de sorte à alerter, à diffuser et, éventuellement, à aider ou à prévenir les populations concernées et leurs familles», note Anne Holmes, la patronne de la fiction de France 3.

Connexion intime, dont certaines images pourront heurter les plus jeunes, frappe fort. Sur un scénario écrit par Laure de Colbert autour de l’histoire de Chloé (Luna Carpiaux), 15 ans, et de ses camarades de lycée, elle interroge la manière qu’un nombre malheureusement grandissant d’adolescents confrontés à la pornographie a d’aborder la sexualité et l’amour. «Les sites de vidéos pornos, les messageries et les réseaux sociaux entraînent les jeunes dans une spirale brutale et dégradante, où l’autre est réduit à l’état d’objet. C’est un fléau dont les conséquences psychologiques et affectives sont dramatiques», relève la scénariste. Les spécialistes parlent de «viol psychique»

Dans le documentaire qui suit le téléfilm, le gynécologue Israël Nisand va même jusqu’à déclarer qu’«une société qui laisse ses enfants en stabulation libre devant ces images-là, sans les accompagner d’une (...)

Lire la suite sur TVMag.com

Une soirée contre les méfaits de la pornographie par Julian Bugier 
Les murs du souvenir, Le premier oublié... Les téléfilms à voir (ou pas) cette semaine 
Une belle histoire, Temps de chien!… Le festival de la Rochelle salue la comédie 
Inscrivez-vous à la newsletter du TVMAG.com