Enfant jeté de la Tate Modern : les nouvelles rassurantes de la victime

Par LePoint.fr
·1 min de lecture
Le 4 août 2019, Jonty Bravery avait poussé le garçonnet par-dessus la rambarde de la plateforme d'observation du musée d'art moderne situé sur la rive sud de la Tamise.
Le 4 août 2019, Jonty Bravery avait poussé le garçonnet par-dessus la rambarde de la plateforme d'observation du musée d'art moderne situé sur la rive sud de la Tamise.

Le garçonnet français jeté du dixième étage du musée Tate Modern en 2019 à Londres va mieux. La famille de l'enfant de 7 ans a en effet indiqué qu'il pouvait à nouveau marcher à l'aide d'une canne, comme le relate CNN, mardi 1er décembre 2020. Il avait été hospitalisé pour des « blessures catastrophiques » après le drame survenu en août 2019. L'auteur des faits, Jonty Bravery, un adolescent de 17 ans à l'époque, a quant à lui été emprisonné pour au moins 15 ans en juin dernier.

Les proches de la victime ont assuré qu'il ressentait moins de douleurs et s'essayait même au chant. « La mémoire de notre fils est toujours très affectée. Il ne se souvient plus de ce qu'il a fait ce jour-là ou de quel jour on est », ont-ils toutefois annoncé lundi 30 novembre 2020 dans un communiqué publié sur une page de collecte de fonds créée pour soutenir la famille. Et d'ajouter : « ?Malgré tout, il continue à faire des efforts et des progrès : il commence à marcher avec une canne tétrapode pendant que nous le tenons par l'arrière du manteau pour l'équilibre.? »

Chute de cinq étages

Le 4 août 2019, Jonty Bravery avait poussé le garçonnet par-dessus la rambarde de la plateforme d'observation du musée d'art moderne situé sur la rive sud de la Tamise. Il était retombé sur un toit du cinquième étage, une trentaine de mètres plus bas. Alors en vacances à Londres avec ses parents, il avait survécu, mais subi une hémorragie cérébrale et de multiples fractures, à la colonne vertébrale [...] Lire la suite