Un enfant gravement blessé lors d'un rodéo à Vaulx-en-Velin

L'accident s'est produit vers 21H00 avenue Voltaire, non loin du centre ville, a indiqué la police. Selon le parquet de Lyon, l'enfant traversait la route à vélo lorsqu'il s'est fait renverser par une moto qui a aussitôt pris la fuite.

Un enfant de cinq ans a été gravement blessé mercredi soir après avoir été renversé par un deux-roues qui faisait un rodéo à Vaulx-en-Velin (métropole de Lyon), a-t-on appris de sources concordantes. L'accident s'est produit vers 21H00 avenue Voltaire, non loin du centre ville, a indiqué la police. Selon le parquet de Lyon, l'enfant traversait la route à vélo lorsqu'il s'est fait renverser par une moto qui a aussitôt pris la fuite. Son pronostic vital est engagé, ajoute le parquet. Il souffre d'un traumatisme crânien et d'une hémorragie cérébrale, selon une source policière.

L'enquête a été confiée à la Brigade des accidents et délits routiers (BADR) de Meyzieu. La maire PS de Vaulx-en-Velin, Hélène Geoffroy, rappelle dans une déclaration transmise à l'AFP avoir demandé au ministre de l'Intérieur Christophe Castaner, "avec de nombreux maires, de renforcer les opérations de police sur le terrain pour éradiquer avec la plus grande fermeté tous les agissements contraires à la loi". Dénonçant "le comportement totalement irresponsable et condamnable d'un chauffard", elle s'est rendue auprès de la famille.

Un Plan d'action national de lutte contre la délinquance routière

Mme Goeffroy, candidate à sa succession, indique aussi "avoir convenu d'un rendez-vous dans les tous prochains jours" avec le ministre, qui sera dans la métropole de Lyon vendredi, "afin de préciser les modalités de mise en œuvre du Plan d'action national de lutte contre la délinquance routière". Face à ce problème ancien dans certains quartiers, les exaspérations de riverains sont montées d'un cran avec le confinement. Un collectif d'habitants s'est ainsi monté à Bron, une autre commune de la banlieue lyonnaise, et sa pétition a obtenu plus de 1.000(...)


Lire la suite sur Paris Match