Enfant exclu de la cantine en Gironde : la Défenseure des droits intervient

·1 min de lecture
L'enfant exclu de la cantine a été raccompagné chez lui par un policier municipal. (Illustration)
L'enfant exclu de la cantine a été raccompagné chez lui par un policier municipal. (Illustration)

L?histoire de cet enfant de 7 ans, scolarisé à Saint-Médard-de-Guizières (en Gironde), a beaucoup ému et a suscité une vive polémique. Jeudi dernier, il a été exclu de sa cantine scolaire à cause de factures impayées depuis deux ans par ses parents. À l?heure du déjeuner, un policier municipal a été contacté et est venu chercher l?enfant pour le raccompagner chez lui. Face à la polémique que cet incident a créée, la Défenseure des droits, Claire Hédon, a décidé d?intervenir. Elle s?est « saisie d?office » afin d?enquêter sur la situation de cet enfant et de sa famille.

« Les enfants doivent être laissés à l?écart des conflits entre leurs parents et l?administration », a rappelé Claire Hédon dans un communiqué. La maire de la commune, Mireille Conte-Jaubert, a affirmé dimanche dans le journal Sud-Ouest qu?elle sollicitait la mère de l?enfant « depuis 2019 » au sujet de cet impayé. La dette s?élèverait à 800 euros, soit « 350, voire 400 repas », a expliqué l?élue.

Une « procédure » qui pose question

« J?ai suivi ce qu?on va appeler la procédure. Aucun employé municipal ni moi-même ne pouvions accompagner cet enfant. Il devait être accompagné par le policier municipal [?] ou alors, en ultime solution, je devais contacter les services sociaux pour qu?ils viennent le récupérer. De toutes les méthodes, j?ai choisi la moindre », s?est-elle encore défendue sur BFMTV.

À LIRE AUSSIMenus sans viande : la justice rejette les recours contre la mairie de Lyon

Dans un rappor [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles