Disparu dans le massif de la Chartreuse, un enfant de 11 ans retrouvé en pleine nuit

·3 min de lecture
L'enfant s'était égaré au cours d'une randonnée dans le massif de la Chartreuse (Photo : Philippe ROY/Gamma-Rapho via Getty Images)

Après plusieurs heures de recherche, un garçon de 11 ans qui s’était égaré au cours d’une randonnée en montagne avec ses parents a été retrouvé vers 1h du matin, dans la nuit de lundi à mardi. Il souffre seulement de blessures légères.

Les moyens conséquents déployés par les secours ont porté leurs fruits. Un enfant de 11 ans a été retrouvé dans le massif de la Chartreuse dans la nuit de lundi à mardi, après s’être égaré quelques heures plus tôt au cours d’une randonnée en famille.

“Il a dû rater une bifurcation”

“On devait bivouaquer dans une grotte, raconte la mère de l’enfant, interrogée par France Bleu. Il y avait mon mari, mes enfants, Niels et sa soeur, et puis une amie et ses deux ados. On part vers 18h30 du parking. On était derrière mon amie et ses enfants, on les entendait parler. Cela résonne pas mal dans ce coin.”

“Niels a voulu les rattraper, poursuit la mère de famille. On a dit d'accord. Il a continué le chemin tout droit et puis au bout d'un moment il se dit qu'il a dû se tromper, qu'il a dû rater la bifurcation. Il pense faire demi-tour pour revenir à la voiture et il voit un chemin qui monte. Il se dit ‘cette fois ça doit être là, d'ailleurs je vois la grotte au sommet et donc je monte’.”

Le jeune garçon a eu les bons réflexes

“Il a grimpé, grimpé, et dans un passage escarpé, il a glissé, explique la maman de Niels. Il est tombé d'une hauteur de 2 mètres, d'abord sur le ventre puis il s'est retourné sur le dos. Après ça, il s'est relevé et il est remonté jusqu'à se retrouver bloqué, et là il a décidé de s'arrêter, près d'une sorte de bosquet.”

Dans l’attente des secours, le jeune garçon a ensuite eu les bons réflexes, enfilant des vêtements chauds et se nourrissant en prévision de la nuit. Il faudra attendre plusieurs heures avant que les secours retrouvent sa trace, vers 1h du matin selon France Bleu. Extirpé de son bosquet, puis redescendu par les équipes de secours, l’enfant a retrouvé ses parents quelques heures plus tard.

Quelques blessures légères, mais “rien de grave”

“Merci à la CRS-Alpes, merci aux gendarmes, merci aux maîtres-chiens, c'est un chien qui a marqué la piste de Niels pour orienter les recherches, félicite la mère du préadolescent. Merci aux bénévoles qui se sont mobilisés sans délai, grâce à Whatsapp, et de manière tout à fait spontanée. Des bergers, des chasseurs, des habitants dotés de quads... Tous sont montés à sa rescousse, c'était inestimable.”

Le jeune Niels a été légèrement blessé par sa chute, mais selon sa mère : “Rien de grave. Quelques bosses, contusions, un petit tassement vertébral. Il est sorti de l'hôpital, où il était en observation. (...) Il nous a surpris, étonné par son courage et son sang-froid.” Tout est bien qui finit bien, donc, mais le jeune garçon a tout de même promis qu’on ne l’y reprendrait pas !