Votre enfant a bu accidentellement de l'alcool ? Il faut réagir... et vite

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Il est recommandé de surveiller attentivement l'enfant pendant deux heures et de ne pas le coucher (Getty Images) (Getty Images)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Chez les enfants, une intoxication à l'alcool peut être lourde de conséquences puisqu'elle peut causer des convulsions. Il est important de réagir rapidement.

À l’heure de l’apéritif ou des repas entre amis, il faut faire attention à l’alcool qui peut traîner sur les tables. En effet, il ne faut jamais laisser de bouteilles sur les tables ou même des fin de boissons alcoolisées dans le fond des verres. En effet, quelques gouttes peuvent suffire à intoxiquer des enfants.

Même si la recommandation semble évidente, l’alcool doit toujours rester hors de portée des enfants. Car, comme le rappelle le centre antipoison belge, quelques gouttes d'alcool peuvent suffire pour causer un accident potentiellement grave. Par exemple, "une gorgée de Grand Marnier peut déjà être la cause d’une intoxication alcoolique chez un enfant de 10 kilos". Une intoxication qui n'est pas sans conséquences : "un taux sanguin d’alcool bien toléré par un adulte peut entraîner chez l’enfant une baisse du sucre dans le sang (hypoglycémie) et des convulsions (crise d’épilepsie)".

Choisir une boisson sucrée

Si malgré toutes les précautions mises en place, un accident arrive, il est important de réagir rapidement. Au moindre doute, il est impératif de contacter un centre antipoison en précisant l'âge de l'enfant, son poids et les quantités d'alcool ingérées. "Avec ces informations, il sera possible d’estimer si la quantité ingérée peut entraîner une intoxication alcoolique. Si c’est le cas, l’enfant devra être admis à l’hôpital", détaille le centre antipoison.

Si le risque est faible, il est recommandé de surveiller attentivement l'enfant pendant deux heures. Pas question de le coucher pour ne pas louper une évolution des symptômes. Dès l'apparition des premiers signes inquiétants, mieux vaut se rendre à l'hôpital pour une observation minutieuse. Dernier conseil, il est possible de donner une boisson sucrée aux enfants afin d'éviter une chute de la glycémie.

VIDÉO - Carnet de Santé - Dr Christian Recchia : "300 enfants de moins de 10 ans meurent chaque année à cause de ça. C’est inadmissible"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles