Énervé par le bruit des travaux, un septuagénaire tue le propriétaire de son appartement

·1 min de lecture
Le corps de la victime a été dissimulé dans le jardin. Le tueur présumé a été mis en examen avant d’être écroué.

Le tribunal de Nanterre a mis en examen un homme de 71 ans pour le meurtre de son propriétaire à Antony, d’une balle de fusil.

Il a caché le corps dans le jardin. Mais à 17h20 ce mercredi 15 septembre à Antony (Hauts-de-Seine), les policiers sont avertis par des riverains qui ont entendu plusieurs coups de feu. Arrivés sur place, dans un pavillon divisé en plusieurs appartement selon Actu 17, les forces de l’ordre découvrent alors le corps d’un homme de 53 ans caché sous des sacs blancs.

Le cadavre présente un impact de balle. “Le projectile est entré dans le dos entre les omoplates avant de sortir sur le côté droit du ventre”, précise une source proche du dossier. Les soupçons se portent rapidement sur le voisin de 71 ans qui nie être concerné par ce drame.

Connu des services

Interpellé et placé en garde à vue par le service départemental de police judiciaire des Hauts-de-Seine (SDPJ 92), à Nanterre, le suspect passe aux aveux. Ne supportant plus les bruits des travaux, il est allé s’expliquer avec le propriétaire mais la discussion a vite tourné à la dispute.

Le vieil homme, armé de son fusil, l’abat alors d’un coup de feu. Il était déjà connu des services de police pour des menaces de mort et des faits de violence.

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles