Energies renouvelables : Un projet de loi pour aller deux fois plus vite… mais à quel prix ?

Energie - Le projet de loi « accélération des énergies renouvelables » est présenté ce lundi en Conseil des ministres. Objectif : Sortir la France de sa position de dernier de la classe en Europe. Même au risque d’empiéter sur les enjeux biodiversité ?

le Conseil national pour la protection de la nature (CNPN) « Aller deux fois plus vite sur les projets d’énergies renouvelables (ENR) ». Depuis Saint-Nazaire, où il inaugurait ce jeudi le premier parc éolien offshore français, Emmanuel Macron a réitéré son souhait d’accélérer le déploiement des ENR en France. Et ce, alors que des milliers d’éoliennes en mer sont déjà raccordées au réseau en Europe.

C’est qu’en la matière, la France fait figure de mauvaise élève. « On est le seul pays de l’UE à ne pas avoir atteint son objectif de 23 % de renouvelables dans sa consommation finale d’énergie en 2020, rappelle Jean-Baptiste Lebrun, directeur du Cler-Réseau pour la transition énergétique. Nous étions à 19,3 % encore l’an dernier, alors que notre potentiel (espaces, vents, ensoleillement…) est très important. »

Rectifier le tir était l’une des mesures phares du programme du candidat Macron à sa réélection. Elle doit se concrétiser dans un projet de loi sur l’accélération des énergies renouvelables qui sera présenté ce lundi au Conseil des ministres.

La ligne rouge de la régression environnementale

Mais le texte n’a pas attendu pour faire parler de lui,(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Crise énergétique : Avec une facture d’électricité « aussi chère qu’un loyer », ils ont dû changer de fournisseurs
Energie : « On ne peut pas traiter toutes les collectivités de la même façon », affirme Le Maire
Union européenne : Energie, incendies... L'essentiel des annonces d'Ursula von der Leyen
Crise de l’énergie : Les ministres européens se réunissent le 30 septembre
Prix de l’énergie : La Norvège réticente à l'idée de plafonner le prix du gaz
Energie : Les Nations unies pressent l'Union européenne d'éviter un retour aux énergies fossiles
La Commission de régulation de l'énergie lance une procédure contre un fournisseur d'électricité en raison de ses tarifs