Energie: les Français veulent plus de renouvelable et moins de nucléaire

Libération.fr
Des éoliennes à Condy-sur-Canche, dans le nord de la France, le 2 septembre 2013.

Il y a du nouveau au pays de l'atome: selon un sondage commandé par une fondation écologiste allemande, 83 % des personnes interrogées pensent que la France ferait mieux d'investir dans les énergies vertes que dans le nucléaire...

Et si les Français étaient moins pro-nucléaires que leurs voisins Allemands, mi-verts mi-charbon, ne le pensaient ? Et si le slogan venu d’Outre-Rhin «Atomkraft nein danke» (l’atome non merci) commençait à faire son chemin dans le pays le plus nucléarisé au monde ? Quand on voit l’indifférence générale qui a accueilli le report de la fermeture de la centrale de Fessenheim, au mieux à fin 2018, et le renvoi par le gouvernement français à 2035 des grands objectifs de la transition énergétique (50 % de nucléaire contre 75 % aujourd’hui dans le mix électrique), il serait permis d’en douter.

Pourtant, selon un sondage commandé à l’institut Harris Interactive (1) par la Fondation Heinrich Böll (proche des Verts allemands) et la Fabrique Ecologique, qui sera publié vendredi et que Libération dévoile en primeur avec la Frankfurter Allgemeine Zeitung, l’opinion des Français vis-à-vis du nucléaire est beaucoup moins favorable - ou en tout cas moins neutre - que par le passé. Surtout, ils s’engagent de plus en plus en faveur d’un développement rapide des énergies renouvelables.

Priorité aux énergies nouvelles

Alors que l’hexagone compte toujours 58 réacteurs nucléaires (sans compter l’EPR de Flamanville qui devrait entrer en service à la fin de l’année prochaine), ils seraient 83 % à penser que la France ferait mieux d’investir dans les énergies vertes que dans le nucléaire, contre 16 % seulement à privilégier la consolidation de l’atome comme source d’énergie. Dans le détail, quand on leur demande «à quoi les investissements dans le secteur de l’électricité en France dans les années à venir devraient-ils être principalement affectés ?», les sondés sont encore 75 % à réclamer un investissement «prioritaire» dans les énergies renouvelables, (...) Lire la suite sur Liberation.fr

«Si vous n’êtes pas heurtés par une plancha cathare, que diriez-vous d'allume-feu Jeanne d’Arc ?»
Harcèlement de rue: «L’espace est conçu et pensé par et pour les hommes»
Hommage populaire, Tour Eiffel, matchs de foot... Ce qui est prévu en hommage à Johnny Hallyday
Hommages : de Victor Hugo à Johnny Hallyday
Oui.sncf: à nouveau nom, nouvelle relation ?

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages