Endométriose : les propos d'une spécialiste en développement personnel choquent les associations

L'endométriose est une maladie gynécologique fréquente puisqu'elle concerne environ 1 Française sur 10. Outre des douleurs pelviennes plus ou moins intenses, cette pathologie peut être responsable de troubles de la fertilité : selon l'association EndoFrance, 30 % à 40 % des femmes malades doivent faire face à un problème d'infertilité.

Malheureusement encore méconnue, l'endométriose fait l'objet de suppositions parfois dangereuses... Dernière illustration en date, un extrait de l'émission "Ça commence aujourd'hui" diffusé ce dimanche 1er mai 2022 sur les réseaux sociaux. Prévue pour être diffusée sur France 2 ce mercredi 4 mai 2022, l'émission a été déprogrammée en catastrophe.

L'endométriose, le reflet d'une "culpabilité" familiale ?

La raison ? Une intervention polémique, celle d'une invitée de l'émission, Natacha Calestrémé. Présentée comme "autrice et spécialiste en développement personnel", l'invitée répond à une femme atteinte d'endométriose qui l'interroge quant à ses fausses couches : "vous avez hérité de cette grand-mère ou arrière-grand-mère qui ont fait des enfants, qui ont perdu des enfants. L'endométriose, pour tous ceux qui nous écoutent, c'est un message de notre corps qui nous dit qu'avant, il y a eu une souffrance énorme d'une personne qui a associé le mot enfance et mort, et enfance et mort, ça ne va pas ensemble. Il y a une culpabilité, il y a une tristesse et on doit s'en libérer" affirme-t-elle.

Face à ces (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Ne laissez plus vos hormones vous jouer de mauvais tours !
Lupus : des scientifiques découvrent une cause génétique grâce à une petite fille de 7 ans
CHIFFRES COVID. Le bilan en France ce mercredi 4 mai en direct : annonces, chiffres
Nos téléphones portables pourraient-il être à l’origine de la maladie d’Alzheimer ?
Obésité : elle touche désormais 1 adulte sur 4 en Europe

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles