Endeuillée, Samos pleure "ses deux enfants" au lendemain du séisme

L'île grecque de Samos pleure deux adolescents de 15 et 17 ans tués par un séisme de magnitude 6,6. Georgios Stantzos, le maire de l'île, craint que "l'ampleur de la catastrophe soit incalculable" alors que de nombreux dégâts matériels sont à déplorer.