"Encore une bimbo influenceuse qui va pleurnicher" : venue dans TPMP parler du harcèlement qu'elle subit, l'influenceuse Poupette se fait pourrir... et harceler

Ce jeudi 27 octobre 2022, c'est une invitée inattendue qui a rejoint le plateau de TPMP. Alors que cette semaine a été marquée par la prise de parole puissante et importante de nombreuses streameuses - notamment sur Twitch, afin de dénoncer le harcèlement qu'elles subissent au quotidien de la part d'un public toxique, majoritairement masculin, Cyril Hanouna a de son côté souhaité donner la parole à Poupette.

Le témoignage important de Poupette, victime de harcèlement

Ce pseudo ne vous dit rien ? Et pourtant, à seulement 22 ans, Kenza Benchrif (son vrai nom) est l'une des plus grandes influenceuses du moment avec près de 980 000 abonnés sur Snapchat et 550 000 followers sur Instagram qui suivent avec plaisir son quotidien à travers ses posts et vlogs, mais également ses recettes de cuisine.

Cependant, ce n'était évidemment pas pour parler de son incroyable succès que la mère de Seyana et Khalis était invitée, mais bien pour se confier au sujet du déferlement de haine qu'elle reçoit chaque jour. Et pour cause, à l'instar de ce que vivent les candidates de Familles nombreuses, Poupette est régulièrement sujette à la jalousie d'une partie de la population qui n'hésite pas à faire de sa vie un enfer.

"Tu encaisses et au bout d'un moment tu craques"

"La chose qui a été le plus dure dans mon harcèlement, ça a été qu'on me ramène les assistantes sociales chez moi pour remettre en cause...

Lire la suite


À lire aussi

Jazz Correia : son salaire révélé dans TPMP, elle menace Cyril Hanouna, "Tu veux qu'on parle de combien tu gagnes ?"
"J'ai subi plusieurs agressions" : harcelé et épuisé, Jeremstar promet de tout dévoiler sur le "milieu de la télé-réalité et de l'influence"
"Je ne me cache pas d'aimer l'argent" : ce chroniqueur de TPMP est blindé et a zéro tabou pour en parler