Les enchères se sont envolées pour des objets ayant appartenu à Stephen Hawking

1 / 2

Les enchères se sont envolées pour des objets ayant appartenu à Stephen Hawking

La thèse du physicien a été adjugé 670.000 euros et son fauteuil roulant 344.000 euros.

La thèse de Stephen Hawking a été adjugée plus de 670.000 euros et son fauteuil roulant 344.000 euros, dépassant de loin les estimations, lors d'une vente aux enchères d'objets personnels du physicien britannique décédé en mars. Sa thèse, intitulée "Les propriétés des univers en expansion" a été vendue pour 548.750 livres sterling (671.460 euros), soit près de quatre fois son prix estimé, lors d'une vente en ligne organisée par Christie's qui s'est terminée jeudi soir.    

Jeune étudiant à Cambridge, Stephen Hawking avait publié sa thèse en 1965, deux ans après avoir été diagnostiqué pour une sclérose latérale amyotrophique, ou maladie de Charcot, qui l'avait progressivement paralysé et confiné dans un fauteuil roulant. C'est sa première épouse, Jane, qui avait dactylographié les 117 pages de sa thèse. Mais Stephen Hawking avait lui-même ajouté, d'une écriture hésitante, sa signature et les mots "Cette thèse est mon travail original", ainsi que plusieurs équations mathématiques.    

L'argent du fauteuil ira à une association

Le texte, mis en ligne l'an dernier par l'université de Cambridge, avait suscité une telle demande qu'il avait rendu temporairement inaccessible le site internet de l'université.      

Le fauteuil roulant en cuir rouge avec lequel le physicien se déplaçait à la fin des années 1980 et qu'il dirigeait avec un joystick, a été adjugé près de...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi