Enceinte de son violeur à l'âge de 16 ans, elle cache la terrible vérité et la paye aujourd'hui très cher

DailyMail

Crysta Abelseth, originaire de la Louisiane, a toujours soutenu que John Barnes, aujourd'hui âgé de 46 ans l'a violée alors qu'elle n'avait que 16 ans. L'histoire remonte à 2005. Abelseth a été raccompagnée par Barnes, 30 ans à l'époque, après qu'elle ait bu avec des amis. Selon ses allégations, John Barnes devait la ramener chez elle. Pourtant, ce dernier a conduit Crysta chez lui. Selon les dires de la victime, qui est actuellement mère d'une fille de 16 ans, John Barnes l'aurait agressée sexuellement sur le canapé de son salon.

Crysta n'a pas tout de suite déclaré l'incident et a caché à tout le monde que sa fille est le fruit d'un viol. Six ans plus tard, son violeur découvre l'existence de la fillette, cette dernière avait alors 5 ans. John Barnes n'a jamais été inculpé ni pour viol ni pour détournement de mineur bien que l'âge légal de consentement en Louisiane soit de 17 ans. Crysta a déclaré que le violeur n'a rien fait pour sa fille avant 2015. Mais soudainement, il a obtenu la garde partagée de l'enfant.

Elle perd la garde de sa fille et doit payer une pension alimentaire à son violeur

Ainsi depuis 2015, Crysta Abelseth et le géniteur de sa fille en partagent la garde. Comme si cela ne suffisait pas, le 16 juin 2022, "Abelseth a reçu l'ordre de renoncer à la garde de la jeune fille, désormais âgée de 16 ans, et de verser une pension alimentaire à Barnes", rapporte le Daily Mail. Barnes a obtenu la garde complète après s'être plaint (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

TÉMOIGNAGE Je suis fiancée à un homme condamné à 40 ans de prison
Maman d'un bébé de 8 mois et fiancée à une star de X Factor, elle meurt à 34 ans le matin de son mariage
TÉMOIGNAGE Depuis que ma femme est devenue paralysée je veux la quitter
"Mère" de 34 enfants à 23 ans, son emploi du temps est hallucinant
Sa fenêtre ouverte en pleine canicule, elle est réveillée par une surprise cauchemardesque

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles