Enceinte pendant 46 ans cette septuagénaire découvre qu'elle portait un fœtus de 4 kilos

Pour connaître les détails de cette incroyable histoire, il faut se replonger dans l'année 2002. Nous sommes en juillet et Zahara Boutaleb se rend à l'hôpital de Rabat, au Maroc, car elle souffre d'atroces douleurs abdominales. Auscultée par les médecins, la Marocaine de 75 ans finit par apprendre son terrible diagnostic. Et pour cause, les professionnels de santé découvrent avec stupeur une étrange grosseur dans son abdomen. Après avoir examiné plus longuement ses "lourdeurs au ventre", ces derniers comprennent que la patiente porte un fœtus de 3,7 kilos mesurant pas moins de 42 cm. Un véritable choc !

D'après les précisions de la revue marocaine L'Événement Médical, cité par L'Obs, Zahara s'était déjà rendue à l'hôpital… en 1956. À l'époque, sa grossesse n'avait pas été décelée "faute de moyens techniques performants". La gestation a donc suivi son cours normal. Au bout de neuf mois, le cœur du fœtus s'est malheureusement arrêté, avant de se fossiliser. Les années ont passé et il s'est progressivement enveloppé d'une coque de calcaire, produite par l'organisme de sa mère. C'est cet "isolant naturel" qui lui a permis de rester aussi longtemps dans le ventre de sa maman, sans trop nuire à sa santé.

Le fœtus s'était développé hors de l'utérus

Le fœtus fossilisé a pu être extrait sans complication. C'est le professeur Ouazzani Taibi, chef du service de gynécologie-obstétrique de la maternité du CHU de Rabat, qui a réalisé l'opération. (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Atteinte d'une maladie rare, elle a vu son cerveau déborder de son crâne
"C'est un tueur votre fils" : le fils de la vieille dame frappée à Cannes s'emporte contre le père d'un agresseur
TÉMOIGNAGE Ma belle-mère a envoyé mon chien dans un chenil après m'avoir dit qu'il était mort
Un septuagénaire choisit un kangourou comme “animal de compagnie”, il le paiera très cher
Accusée de maltraiter son bébé, elle vit l'enfer avant une horrible révélation