Yvelines : des adolescents piègent un pédophile dans la forêt

·2 min de lecture
En Yvelines, des adolescents piègent un pédophile dans la forêt (illustration Getty Images)
En Yvelines, des adolescents piègent un pédophile dans la forêt (illustration Getty Images)

Un homme de 29 ans a été interpellé samedi 13 mars à Rambouillet (Yvelines). Il est tombé dans un piège tendu par des adolescents, alors qu'il pensait rejoindre une jeune fille de 14 ans rencontrée sur internet.

Interpellé... après avoir lui-même appelé la police. Ce samedi 13 mars, les agents ont mis la main sur un homme qui pourrait être un pédophile récidiviste. Pourtant, au départ, ils pensaient protéger Brice, 29 ans, de l'agression de trois adolescents. Mais arrivés sur place, et une fois les différents protagonistes réunis, ils ont tout compris : Brice avait fait la route dans l'espoir d'une relation sexuelle avec une jeune fille de 14 ans. En fait, il est tombé dans un piège tendu par les adolescents, raconte 78Actu.

Faux profil, vrai déplacement

Tout commence lorsqu'un des trois garçons regarde un reportage à la télévision, racontant comment des citoyens piègent des pédophiles via de fausses annonces internet. Avec ses amis, ils décident de passer à l'action. Ils créent un profil au nom de Emma14, présentée comme une jeune fille de 14 ans. À Montargis (Loiret), Brice engage la conversation. Rapidement celle-ci dérive, et Brice propose une rencontre à caractère sexuel à la jeune fille. Un rendez-vous est fixé, l'homme de 29 ans prend le train pour rejoindre celle qui serait une jeune fille de 14 ans à 130 kilomètres de chez lui.

Action citoyenne, réponse judiciaire

Sur place, les adolescents l'attendent avec la ferme intention de le corriger. C'est alors que Brice s'enfuit et appelle la police. Lorsque les fonctionnaires arrivent sur place, ils entendent les différentes versions. Brice réfute celle des adolescents, mais il finit par avouer lorsque les indices s'accumulent. D'une part, il est déjà sous le coup d'un mandat d'arrêt pour viol sur mineur. D'autre part, des images pédopornographiques sont retrouvées sur son téléphone. Les éléments sont accablants.

Immédiatement placé en garde à vue, son avocat a ensuite demandé un renvoi de l'affaire pour que soit menée une expertise psychiatrique. En attendant le jugement prévu le 14 avril prochain devant le tribunal correctionnel de Versailles, Brice est écroué.

Ce contenu peut également vous intéresser :