1 / 16

"Une décennie perdue" selon l’ONU

La décennie 2010 est sur le point de s’achever, et l’ONU a sorti son stylo rouge. Verdict : un joli bonnet d’âne pour l’humanité, incapable de se montrer à la hauteur de l’urgence climatique. "Les Etats ont collectivement échoué" à infléchir la croissance des émissions de gaz à effet de serre, pointe le Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE). En conséquence, les pays devront réduire de 7,6% leurs rejets carbonés chaque année entre 2020 et 2030 s’ils veulent respecter l’objectif de l’accord de Paris de maintenir le réchauffement climatique à + 1,5 °C. Un effort deux fois plus important à fournir que s’ils s’étaient attelés à la tâche dès 2010. La procrastination est un vilain défaut…

EN IMAGES - Climat : 2019, année… catastrophique

Les rapports et les discours alarmistes sur l’état de notre environnement ont beau se succéder avec la même régularité que les défaites des clubs français en Ligue Europa, les mesures fortes en faveur de la préservation de la planète se font encore attendre. Pire, les mauvaises nouvelles continuent de s’accumuler dans le ciel déjà fort nuageux de l’urgence climatique. Petit florilège des informations qui ont brisé le moral des militants écologistes en 2019. Garanti 100% gaz à effet de serre.