En Floride, un lycée retouche le décolleté de 80 élèves sur leur photo de classe

·Journaliste rédacteur au service Culture
·1 min de lecture
80 étudiantes ont vu leur photo retouchée sans leur consentement. (Photo: Capture YouTube @News4JAX)
80 étudiantes ont vu leur photo retouchée sans leur consentement. (Photo: Capture YouTube @News4JAX)

ÉTATS-UNIS - Un lycée floridien au cœur de la polémique. Dans le traditionnel Yearbook, annuaire rassemblant les portraits des élèves en fin d’année scolaire, l’établissement Bartram Trail High School, situé dans le comté de St. Johns, a retouché les photos de 80 adolescentes sans leur consentement pour cacher leur décolleté, a rapporté le vendredi 21 mai le Record de Saint-Augustine.

Les formes classiques des vêtements ont été recouvertes par des lignes numériques dissimulant ainsi la poitrine et les épaules des étudiantes concernées. Un choix qui a provoqué la colère des parents d’élèves.

“Je pense que cela envoie le message que nos filles devraient avoir honte de leur corps qui grandit naturellement”, s’est insurgée Adrian Bartlett, mère de Brooke, dont la photo a été modifiée. Et de confier: “Ma fille a été hospitalisée deux fois cette année scolaire en raison du stress et de la pression de l’année dernière, y compris des problèmes d’image corporelle, pour lesquels elle cherche toujours un traitement régulier”.

Comme le rapporte le média floridien, c’est Anne Irwin, coordinatrice de l’annuaire de l’établissement, qui aurait pris cette décision, jugeant que les portraits ne respectaient pas le code vestimentaire du lycée. Un lycée qui précise sur son site internet que les photos “peuvent être ajustées numériquement” si elles ne sont pas conformes.

Perplexes, les parents ont pointé du doigt le fait que certaines photos de garçons en maillot de bain avaient été publiées dans l’annuaire sans quelconque modif...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles