En Espagne, les vidéos de la garde civile sur TikTok ne plaisent pas à tout le monde

Thomas Delaunay
·Journaliste vidéo au service culture
·1 min de lecture
En Espagne, les vidéos de la garde civile sur TikTok ne plaisent pas à tout le monde
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

POLICE - Les forces de l’ordre se modernisent chez nos voisins. En octobre 2020, la garde civile espagnole s’est lancée sur TikTok. Vidéos préventives, témoignages de leurs missions, mais aussi divertissement, les agents proposent un contenu à l’image de la plateforme, comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête d’article.

″Nous ne pouvions pas laisser passer ce challenge. Dis-moi de quelle équipe tu es, sans me dire de quelle équipe tu es. La notre, c’est une équipe de 85.000 hommes et femmes à ton service. Tu nous rejoins?″. C’est le message lancé par un agent dans une vidéo TikTok, répondant à une tendance sur les réseaux sociaux. Les forces de l’ordre qui adaptent les challenges TikTok, c’est désormais réel en Espagne.

Mais cette arrivée de la garde civile n’a pas été bien accueillie par tout le monde. Lors d’une vidéo publiée le 30 novembre 2020, des agents dansent sur la chanson ″Jerusalema″. Certaines unités, dont l’Union officielle de la Garde civile professionnelle, ont publié un communiqué dans lequel ils partagent le ″sentiment de honte que ressentent beaucoup de membres de la garde civile″.

Pourtant, leur arrivée sur TikTok est un véritable succès. En quelques mois, le compte atteint presque les 400.000 abonnés. Cette plateforme représente un nouveau canal pour diffuser des messages de prévention à destination d’un jeune public. Revenge porn, agressions, numéros à contacter, arnaques à éviter... de nombreux conseils que chaque jeune peut désormais voir dans son fil d’actualité TikTok.

Peu de temps après la garde civile, c’est la police espagnole qui a rejoint...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.