EN DIRECT - Attentats de Paris : Abdelhamid Abaaoud tué durant l'assaut de Saint-Denis

20h10 -  "On peut imaginer" que d'autres groupes liés aux attentats sont encore actifs, déclare Manuel Valls, sur le plateau de France 2. Le Premier ministre reconnaît qu'on ne sait pas comment A. Abaaoud est rentré en France et chiffre à 600 le nombre de perquisitions effectuées dans les milieux islamistes depuis les attentats.

19h40 : Une cérémonie d'hommage aux victimes a eu lieu au Stade de France ce soir. Etaient notamment présents la maire de Paris Anne Hidalgo et le maire PCF de Saint-Denis Didier Paillard.

19h35 - François Hollande ordonne l'intensification des frappes contre Daesh en Syrie mais aussi en Irak.

19h20 - François Hollande va recevoir le roi du Maroc Mohamed VI demain à l'Elysée.

19h15 - Selon nos informations, plusieurs employés d'Air France faisant l'objet d'une fiche "S" disposaient d'un badge pour accéder à des endroits sensibles de l'aéroport. Leur agrément leur a été retiré.

18h20 - 89% des Français sont favorables à la prolongation de l'état d'urgence et à la suspension de la baisse d'effectifs dans les armées, selon un sondage Elabe. Par ailleurs, 77% des Français souhaiteraient la constitution d'un gouvernement d'union nationale face à cette crise.

18h05 - L'interdiction de manifester en Ile-de-France est prolongée jusqu'à dimanche, annonce la préfecture de police de Paris.

18h - 211 pétitions ont été lancées sur le site Change.org depuis les attentats de vendredi pour défendre la laïcité, la liberté, rendre hommage aux victimes... 115.000 signatures ont déjà été recueillies, dont une bonne moitié pour réclamer la création d'un mémorial pour les victimes.

17h25 - Une perquisition est bien en cours au domicile de la mère de la kamikaze présumée qui s'est faite exploser au cours de l'assaut du raid mené hier. La jeune femme serait revenue vivre dans l'appartement de sa mère à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) il y a six mois. "Tout le quartier est bouclé par la police", témoigne un habitant auprès de l'AFP.

16h50 - Six jeunes ont été arrêtés dans la nuit de mercredi à jeudi par les gendarmes de la compagnie de Rivesaltes (Pyrénées-Orientales) après avoir terrorisé les passagers d'un TER, en hurlant des menaces de morts et en criant "Allah Akhbar" dans le système de haut-parleurs du train, rapporte Midi Libre.

16h34 - Dans une lettre ouverte au quotidien italien “Corriere della sera”, Michel Houellebecq, auteur de "Soumission" l’année dernière, s’en prend violemment aux gouvernements successifs de la France. Il charge très lourdement François Hollande et Manuel Vall. "La situation malheureuse dans laquelle nous nous trouvons est due à nos responsables politiques ; et ces responsabilités politiques devront être tôt au tard analysées. Il est très peu probable que l’insignifiant opportuniste qui occupe le poste de chef de l’Etat ou les actes dignes d’un retardé congénital du Premier ministre, sans citer les ‘ténors de l’opposition’ (LOL), sortent avec les honneurs de cet épisode."

16h25 - Neuf personnes ont été interpellées en Belgique, en relation avec les attentats de Paris et l'un des kamikazes du Stade de France, Bilal Hadfi.

16h15 - La Russie a tiré 12 missiles de croisière sur des cibles de l'Etat islamique à Alep et Idlib en Syrie.

16h - Selon Le Parisien, une perquisition est en cours dans un immeuble d'Aulnay (Seine-Saint-Denis), dans la cité de la Rose, chez la mère de la kamikaze de Saint-Denis, Hasna Aitboulahcen. Des policiers armés avec des gilets pare-balles sont déployés sur les lieux. Aucune interpellation n'est prévue.

15h45 - François Hollande s'est entretenu avec Barack Obama concernant l'enquête post-attentats et de la Syrie. Les deux dirigeants ont notamment évoqué "la coopération militaire" sur le théâtre syrien et ont examiné "les conditions d'un progrès des négociations pour une solution rapide de la situation en Syrie", a affirmé la présidence, précisant que cet entretien préparatoire à leur rencontre de mardi prochain s'était fait à la demande de Barack Obama.

15h30 - Abdelhamid Abaaoud "semble avoir été impliqué" dans 4 des 6 attentats évités ou déjoués par les services de renseignement depuis le printemps 2015, a expliqué le ministre de l'Intérieur.

15h11 - Bernard Cazeneuve a confirmé qu'Abdelhamid Abaaoud avait joué "à l'évidence un rôle déterminant" dans les attaques de Paris de vendredi dernier.

15h10 - Lors d'une conférence de presse, le ministre de l'Intérieur a de nouveau fait part de sa gratitude envers le RAID, les forces de l'ordre et les secouristes, et a salué le "sang froid" des habitants de Saint-Denis.

15h05 - Ecouter les victimes pour limiter  les traumatismes, évacuer les angoisses... C'est la mission des cellules d'urgences médico-psychologiques. Quelques heures après les attaques de vendredi, 2 cellules ont été ouvertes dans les 10è et 11è arrondissements. Nous avons suivi l'une d'entre elles.

 

15h - Le rassemblement de vendredi devant la grande mosquée de Paris est annulé car les conditions de sécurité ne sont "pas réunies".

14h50 - L'Assemblée nationale a adopté jeudi à la quasi-unanimité, par 551 voix contre 6 et une abstention, le projet de loi prolongeant pour trois mois l'état d'urgence post-attentats et renforçant ce régime d'exception. Le député socialiste Pouria Amirshahi et trois députés écologistes, Noël Mamère, Isabelle Attard et Sergio Coronado, avaient annoncé qu'ils se prononceraient contre un texte faisant peser un "risque pour les libertés fondatrices". Les élus PS Gérard Sebaoun et Barbara Romagnan ont également voté contre. Fanélie Carrey-Conte (PS) s'est pour sa part abstenue.  

14h20 - Un musulman blogueur appelle les musulmans de France à se rebeller contre ceux qui portent atteinte à leur religion. Un coup de gueule très partagé sur le web.

14h30 - Le Premier ministre Manuel Valls a salué la neutralisation lors de l'assaut de Saint-Denis du djihadiste belge Abdelhamid Abaaoud, "l'un des cerveaux" des attentats de Paris et Saint-Denis, en rendant hommage au travail "des services de renseignement et de la police".

13h45 - Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve s'exprimera vers 14h30.

13h32 -  Le commanditaire présumé des attentats du 13 novembre Abdelhamid Abaaoud a été tué mercredi durant l'opération conduite mercredi à Saint-Denis. "Il s'agit du corps découvert dans l'immeuble, criblé d'impacts", précise le procureur de la République de Paris dans un communiqué. Le corps du djihadiste belge a été identifié "après comparaison de traces papillaires", soit grâce aux empreintes digitales.

13h30 - Selon le ministre espagnol de l'Intérieur, le commanditaire présumé des attentats de Paris, Abdelhamid Abaoud, "avait essayé de recruter à travers les réseaux des personnes, des Espanols et principalement des femmes, pour qu'ils soient intégrés et se déplacent pour combattre avec Daech en zone de conflit".

13h10 - C'est son combat qui l'a aidée à traverser le deuil. Latifa Ibn Ziaten,la mère d'un des soldats tués en 2012 par Mohamed Mérah, sillonne la France pour lutter contre la radicalisation. Elle reçoit aujourd'hui le prix, très symbolique, de la fondation Chirac pour la prévention des conflits, près d'une semaine après les attentats. La cérémonie a eu lieu ce matin, au musée du quai Branly, en présence de François Hollande.

13h05 - Vingt-quatre actes antimusulmans, dont deux agressions de femmes voilées, ont été enregistrés depuis les attentats jihadistes du 13 novembre, selon l'Observatoire national contre l'islamophobie du Conseil français du culte musulman.

13h - Les pays occidentaux ont commencé à comprendre après les attentats de Paris que la priorité en Syrie est de lutter contre l'Etat islamique et pas de renverser Bachar al Assad, a déclaré jeudi le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï.

12h45 Le point sur le événements

  • Sept perquisitions en tout dans la région de Bruxelles (Belgique). Une personne a été arrêtée
  • Les policiers pourront désormais porter leur arme en dehors des heures de service
  • Le Premier ministre français, Manuel Valls redoute des attentats avec des "armes chimiques ou bactériologiques"
  • En Allemagne, plusieurs attentats étaient prévus à Hanovre mardi soir, rapporte Bild

12h35 - Hasna Aitboulahcen, la femme qui s'est fait exploser à Saint-Denis hier, était très active sur son profil Facebook. Elle postait régulièrement des vidéos et des messages à la gloire du djihad et de l'Etat islamique. Elle avait également fait part de son admiration pour Hayat Boumeddiene, la veuve du terroriste Amédy Coulibaly qui avait attaqué l'Hyper cacher de Vincennes le 9 janvier dernier. Hasna Aitboulahcen a tenté à deux reprises de se rendre en Syrie, sans succès. Elle n'était pas fichée par les services français. C'est en surveillant son téléphone portable que les forces de l'ordre ont pu localiser la cellule terroriste de Saint-Denis.

Hasna Aitboulahcen

 

12H30 - Les ministres de l'Intérieur de l'Union européenne vont s'entendre vendredi pour renforcer les contrôles d'identité aux frontières extérieures de l'espace Schengen.

12h15 - Feu vert de l'Assemblée nationale à la prolongation de l'Etat d'urgence pour trois mois.

12h05 - Matthieu Mauduit avait lancé un appel sur les réseaux sociaux pour convaincre les Rolling Stones d'assister aux obsèques de son frère, fan du groupe et tué au Bataclan lors des attentats à Paris. Ils ne pourront pas venir. Mais Matthieu a reçu un message de Joyce Smith au nom du groupe de rock. "Toute la famille des Rolling Stones envoie à vous et à toute la famille de Cédric ses plus sincères condoléances. Le groupe ne pourra pas assister à ses funérailles mais sachez que nous penserons et prierons pour Cédric et chacun d’entre vous pendant les jours difficiles qui nous attendent. Avec toute notre sympathie et tout notre amour pour vous et tous ceux à Paris touchés personnellement par cette tragédie."

11h50 - Après l'agression d'une femme voilée et d'un enseignant d'une école juive de Marseille, François Hollande appelle, dans son discours à la fondation Jacques Chirac, à une réaction "impitoyable".

11h45 - Au total, sept perquisitions ont eu lieu dans la région de Bruxelles cette nui et dans la matinée, dans le cadre de l'enquête sur les attentats de Paris. Une personne a été interpellée à Laeken, selon la RTBF.

11h40 - Un jeune homme a été placé en garde à vue en Haute-Savoie à la suite d'une perquisition administrative durant laquelle un drapeau de Daech et des documents suspects ont été découverts à son domicile.

11h35 - La Fête des lumières à Lyon est annulée, remplacée par un hommage aux victimes, a expliqué Gérard Collomb, le maire de Lyon. Quatre millions de personnes étaient attendues pour cet événement.

11h30 - Le renforcement des moyens de sécurité coûtera de l'ordre 600 millions d'euros au budget de l'Etat en 2016, a expliqué le ministre des Finances Michel Sapin.

11h20 - Les Etats-Unis ont signalé la possibilité d'attentats islamistes en Italie dont les services de sécurité sont à la recherche de cinq personnes, a annoncé ce matin le ministre italien de l'Intérieur.
 Paolo Gentiloni a fait allusion à "d'éventuels attentats terroristes qui pourraient viser la basilique Saint-Pierre de Rome ou la cathédrale et la Scala à Milan"."Hier encore, nos forces de sécurité travaillaient à l'identification de cinq personnes", a déclaré le ministre dans un entretien accçordé à la RAI.

11h10 - Plusieurs explosions devaient se produire dans le stade de football de Hanovre où devait avoir lieu mardi soir un match amical entre l'Allemagne et les Pays-Bas, finalement annulé, rapporte le quotidien Bild. Les auteurs du projet prévoyaient de faire entrer les explosifs dans le stade dans une ambulance, selon le document cité par Bild. Le chef du groupe devait filmer l'attaque dans le stade. Après minuit, un autre attentat était prévu à la gare de Hanovre. Les autorités allemandes ont dit n'avoir trouvé aucun explosif dans le stade.

11h05 - Après les attentats du vendredi 13 novembre à Paris, les perquisitions et les arrestations dans les milieux islamistes en France et en Belgique... quel sera l'impact sur la politique européenne de sécurité et de défense ? Éléments de réponse avec Charles de Marcilly, responsable du bureau de Bruxelles de la fondation Robert Schuman.

11h - L'enseignant a pu rentrer chez lui après s'être fait soigner aux urgences. "Il est en état de choc, il a des pansements partout, il a été tailladé à plusieurs endroits", a expliqué Michèle Teboul, présidente du Crif Marseille-Provence. Ce professeur d'une école juive de Marseille a été blessé hier soir à coups de couteau par trois hommes qui ont proféré des menaces et des insultes antisémites et ont exhibé un tee-shirt estampillé "Daech".

10h55 - Les autorités belges ont interpellé une personne à Laeken lors des perquisitions qui ont lieu en ce moment, rapporte la RTBF.

10h45 - Un détenu de 24 ans a été condamné hier à un an de prison à Mulhouse (Haut-Rhin) pour apologie d'actes terroristes. Il avait mimé les attaques de vendredi en scandant "Bataclan !" dans la cour de la maison d'arrêt de la ville, rapporte Reuters.

10h42 - Qui sont les terroristes de Saint-Denis ? Le point en images sur l'enquête.

10h40 - Le parquet belge confirme que six perquisitions ont lieu dans la région bruxelloise dans l'"entourage direct" de Bilal Hadfi, l'un des kamikazes du Stade de France.

10h35 - Le trafic de la RATP a chuté de près de 10% depuis lundi, par rapport à un début de semaine habituel, a indiqué mercredi la direction du transporteur parisien (métro, bus et RER) à Francetv info, quelques jours après les attentats de vendredi soir à Paris.

 

 

10h30 - L'interdiction de manifester sur la voie publique en Ile-de-France a été prolongée jusqu'à dimanche, a annoncé ce matin la préfecture de police, précisant que cela n'empêche pas toutefois "les rassemblements de fait sur les lieux des attentats à des fins commémoratives".

10h10 - Le Premier ministre français annonce la création d'une structure pour "jeunes radicalisés". "Une première structure pour jeunes radicalisés va (...) être créée. Les financements sont prêts, le cadre juridique et le projet pédagogique en voie de finalisation. Le site sera choisi d'ici la fin de l'année. Les premiers admis pourront être des repentis, que nous mettrons à l'épreuve afin de mesurer leur volonté de réinsertion dans la durée", a expliqué Manuel Valls devant l'Assemblée nationale lors de l'examen de la prolongation de l'état d'urgence.

10h05 - Une nouvelle opération de la police belge, liée aux attentats de Paris, a lieu en ce moment à Molenbeek. Comment cette ville est-elle devenue en quelques années l'une des plaques tournantes du terrorisme européen ? Nous avons enquêté.

10h03 - Mohamed K, 19 ans, est activement recherché par les autorités. Il serait l'un des deux artificiers des terroristes qui ont attaqué la capitale vendredi dernier, selon The Sun. Ce jeune Antillais, originaire de Roubaix (Nord, pourrait se trouver en ce moment avec Salah Abdelslam.

Qui sont les terroristes impliqués dans les attentats de Paris ?

10h - Les autorités belges ont lancé six perquisitions dans la région de Bruxelles en lien avec le kamikaze du stade de France Bilal Hadfi.

9h56 - Une pétition circule en ligne pour la création d'un mémorial en l'honneur des victimes des attentats du 7 au 9 janvier et du 13 novembre 2015.

9h50 - Le Premier ministre Manuel Valls a évoqué jeudi le risque d'attaques à l'arme chimique ou bactériologique en France quelques jours après la série d'attaques sans précédent menées à Paris et à Saint-Denis. "Nous sommes en guerre, pas une guerre à laquelle l'histoire nous a tragiquement habitué", a-t-il déclaré devant l'Assemblée nationale où le projet de loi prolongeant l'état d'urgence de trois mois est examiné. "Cette guerre nouvelle reste une guerre planifiée menée par une armée criminelle. Ce qui est nouveau ce sont les modes opératoires, les façons de frapper, de tuer, évoluent sans cesse".

9h38 -  Aucune menace "précise et crédible" ne pèse sur New York, a assuré hier soir le maire, Bill de Blasio, après la diffusion d'une vidéo de l'Etat islamique laissant entendre qu'un attentat similaire à ceux de Paris pourrait y être commis.

9h33 - C'est à Bruxelles que se trouvait la base arrière des trois commando qui ont attaqué Paris.  
La Belgique est devenue l'une des plaques tournantes du terrorisme européen. Le Premier ministre a décidé de renforcer la sécurité. Les djihadistes de retour de Syrie seront arrêtés et les mosquées clandestines démantelées.

9h25 - Le groupe Eagles of Death Metal, qui était sur scène au Bataclan vendredi au moment de l'attaque terroriste, a réagi pour la première fois depuis les attentats sur sa page Facebook.

9h15 - La mairie de Saint-Denis appelle à un rassemblement à 19 heures, aux abords du Stade de France en mémoire des victimes des attentats de vendredi 13 novembre.

8h55 - Plusieurs des huit Marocains arrêtés mardi à l'aéroport d'Istanbul-Atatürk pour des liens présumés avec l'Etat islamique (EI) ont été expulsés.  Déjà ce mois-ci, 41 personnes en provenance du Maroc avaient été interpellées à l'aéroport Atatürk, sur renseignement d'un passager qui se trouvait à bord de leur avion. Vingt d'entre elles avaient été immédiatement expulsées. Depuis le début de l'année, les autorités turques ont arrêté plus de 1.000 personnes soupçonnées d'avoir des liens avec le djihadisme, dont 300 ont été inculpées.

8h40 - Dans un communiqué, le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve condamne fermement les agressions d'une femme voilée et d'un enseignant d'une école juive survenues hier à Marseille. "Tout est mis en œuvre pour retrouver et interpeller les auteurs de ces actes inqualifiables, qui devront en répondre devant la justice", a-t-il déclaré.

8h35 - Nous avons rencontré il y a quelques semaines Jean-Michel Fauvergue, le patron du RAID, qui était encore hier en première ligne à Saint-Denis. Il est revenu sur les épisodes d'extrême tension qu'il a vécus avec ses équipes lors des attaques de Charlie Hebdo et de l'Hyper cacher. Il nous a également expliqué en quoi l'affaire Merah était un tournant pour le RAID. Ecoutez-le.

8h30 - Selon le Washington Post, qui a interrogé deux officiels européens, A. A baaoud, le terroriste qui a commandité les attaques de Paris, est mort lors de l'opération du RAID à Saint-Denis. Une information également donnée ce matin sur RTL par un ancien membre de la Direction générale des services extérieurs (DGSE).

8h15 - La Tour Eiffel restera en bleu blanc rouge la nuit jusqu'à la fin du mois de novembre.

8h10 - Les Etats-Unis ont offert cinq millions de dollars (plus de 4.6 millions d'euros)  de récompense pour toute information qui conduirait à la capture d'un djihadiste d'origine saoudienne. Tirad al-Jarba, connu sous son nom de guerre Abu Muhammad al-Shimali, est un membre clef de l'Etat islamique chargé de faire passer des combattants étrangers en Syrie.

8h07 - "Daesh ce sont des monstres mais ils sont 30 000. Si l'ensemble des pays du monde n'est pas capable de lutter contre 30 000 personnes, c'est à n'y plus rien comprendre,"a déclaré Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères, sur France Inter ce matin.

8h05 - La France va demander à l'Union européenne d'imposer un contrôle systématique des passeports des ressortissants européens qui entrent et sortent de l'espace Schengen pour compliquer le retour des djihadistes européens partis en Syrie.

8h03 - Après les attentats, les soutiens affluent du monde entier. Mais certains vont encore plus loin et décident de se faire tatouer pour ne jamais oublier.

French touch

 

8h - Les policiers volontaires peuvent désormais garder leur arme de service même en dehors de leurs heures de travail, selon le responsable de la communication de la police nationale.

7h55 -L'interdiction des manifestations est prolongée jusqu'au dimanche 22 novembre, inclus, en Ile-de-France par la préfecture. Cette mesure, censée s'arrêter ce jeudi, est maintenue après l'assaut de Saint-Denis.

7h45 - Un avion parti de Varsovi à destination d'Hourgada, en Egypte, effectue un atterrissage d'urgence en Bulgarie après une alerte à la bombe.

7h40 - En quoi l'état d'urgence va-t-il impacter notre quotidien ? Réponse en images.

7h30 - C'est dans un contexte pesant que les députés votent jeudi un projet de loi renforçant l'état d'urgence, décrété par François Hollande dès vendredi soir. Ce texte, qui devrait recevoir un très large assentiment de l'Assemblée avant d'être soumis vendredi au vote du Sénat en vue d'une adoption définitive, prévoit la prolongation de l'état d'urgence pour une durée de trois mois à compter du 26 novembre, soit jusqu'à fin février.

7h15 - Abdelhamid Abaaoud a-t-il été tué mercredi dans l'assaut de Saint-Denis ? Est-il en fuite ? L'incertitude plane toujours jeudi sur le sort du cerveau présumé des attentats du 13 novembre, tandis qu'un projet de loi renforçant l'état d'urgence est soumis au vote des députés.

7h - Un professeur d'histoire d'une école juive de Marseille, âgé d'une cinquantaine d'années, a été blessé à coups de couteau mercredi soir par trois hommes qui ont proféré des propos antisémites, a-t-on appris auprès du préfet de police des Bouches-du-Rhône.

6h30 - Le groupe jihadiste Etat islamique (EI) a annoncé hier l'exécution de deux otages chinois et norvégien, au moment où son fief en Syrie, Raqa, était la cible de raids russes et français qui ont tué 33 de ses combattants en 72 heures.

6h20 - Retour en images sur l'assaut à Saint-Denis hier.

 6h15 - Quinze personnes ont été tuées et plus de 50 blessées mercredi dans un double attentat à la bombe sur un marché de Kano, la métropole du nord du Nigeria, perpétré par deux jeunes filles kamikazes, dont l'une serait âgée d'une dizaine d'années, selon la police.

6h - François Hollande et le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon ont évoqué lors d'un entretien téléphonique mercredi l'adoption "le plus rapidement possible" d'une résolution contre le terrorisme au Conseil de sécurité, a indiqué la présidence française.

 Ce contenu peut également vous intéresser :