En Australie, transmettre délibérément le coronavirus est passible de la prison à perpétuité

En Australie, transmettre délibérément le coronavirus est passible de la prison à perpétuité

CORONAVIRUS - L’Australie ne plaisante pas avec le coronavirus. Après plusieurs cas de personnes infectées lors d’altercations, la justice australienne a annoncé que, désormais, transmettre délibérément le virus sera passible de la prison à perpétuité, annoncent nos confrères du HuffPost Australie.  

En effet, il est arrivé à plusieurs reprises que des personnes notamment des soignants, se fassent cracher dessus lors d’altercations ou que des individus leur toussent délibérément au visage pour les infecter volontairement. Mercredi 8 avril, le ministre fédéral de la Santé, Greg Hunt, a ainsi annoncé:

“La transmission délibérée de COVID-19 est une infraction au regard des lois pénales générales applicables dans chaque État et territoire. La plus grave de ces infractions peut entraîner des peines maximales pouvant aller jusqu’à l’emprisonnement à perpétuité, si quelqu’un entreprend une action entraînant la mort d’un soignant”.

Il précise également que ces lois désignent comme infraction “le fait de faire craindre à quelqu’un de lui avoir transmis le virus, par exemple en toussant”.  

Enfin, le ministre a annoncé que deux personnes ont déjà été inculpées pour “ce type de comportement” et que le gouvernement soutient “l’intensification la protection du personnel de santé”. 

Retrouvez cet article sur le HuffingtonPost

Ce contenu peut également vous intéresser :