Les emprunteurs pénalisés par les nouvelles conditions de crédit, le transfert d’assurance vie au point mort… Le flash éco du jour

·2 min de lecture

L’info pratique du jour concerne votre contrat d’assurance vie. Près de 2 ans après la loi Pacte, - qui permet en théorie de changer de contrat chez un même assureur sans perdre ses avantages fiscaux -, le bilan de cette mesure laisse à désirer selon notre chroniqueur Albert d’Anthouärd, directeur de la clientèle privée chez Nalo. Cette transférabilité interne, prévue par exemple pour changer de courtier ou de conseiller en gestion de patrimoine et bénéficier d’une offre ou d’un conseil plus adapté à ses besoins, n’est toujours pas appliquée… La faute à la non-réglementation de cette nouveauté qui pénalise fortement les intérêts des épargnants. Notre chroniqueur demande la “mise en place d’un cadre réglementaire permettant des procédures de transfert enfin fluides et harmonisées”.

Le coup de gueule du jour est poussé par les emprunteurs. Le ministère de l’Economie et des Finances avait assoupli les conditions d’emprunt en fin d’année 2020, en augmentant le taux d’endettement autorisé de 33% à 35%. Sauf qu'entre-temps, Bercy a encore changé la donne. Dans une note publiée en janvier, l’exécutif a ainsi précisé que ce fameux taux d’endettement doit désormais obligatoirement prendre en compte le capital emprunté, les intérêts, mais aussi… le coût de l’assurance. Une bien mauvaise nouvelle pour beaucoup de ménages, dont la capacité d’emprunt risque d’être sapée. Certains n’ayant pas pu emprunter en 2020 pourraient ainsi encore se voir refuser leur crédit. Plus d’informations sur Capital.fr.

Le chiffre du jour : 12,4%. Dans les Yvelines, il s’agit de la hausse moyenne du budget des acquéreurs immobiliers entre 2019 et 2020, selon le Crédit Agricole Ile-de-France. Un chiffre qui grimpe également de 8,3% dans l’Essonne et de 6,1% dans les Hauts-de-Seine. Parmi les villes où le budget des acheteurs a le plus explosé en 2020, on peut noter Montmorency, dans le Val-d’Oise (+36,2% sur un an), Vincennes dans le Val-de-Marne (+28,7% en un an) ou encore Pantin en Seine-Saint-Denis (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les données médicales de 500.000 Français ont fuité sur internet
Royaume-Uni : les réservations de vols explosent après l'annonce du plan de déconfinement
Un pharmacien de Colmar soupçonné d'une arnaque aux ordonnances
L’Union européenne demande des explications sur des restrictions de circulation jugées disproportionnées
Pôle emploi : une prime de 900 euros versée par erreur à près de 40.000 personnes