Emprunt : Pourquoi la remontée des taux d’intérêt est un goulot d’étranglement pour les acquéreurs

Emprunt : Pourquoi la remontée des taux d’intérêt est un goulot d’étranglement pour les acquéreurs

Argent - Des intérêts en hausse aux taux d’usure qui bloquent les dossiers, les candidats à l’acquisition peinent à concrétiser leur projet

Alors qu’on empruntait jusqu’ici pour quasi rien, la fin 2022 assène un coup dur pour les candidats à la propriété… et en la matière, 2023 ne s’annonce pas mieux ! Entre la fermeture du robinet de crédit et un taux d’usure bloquant, décrocher un prêt immobilier est devenu particulièrement compliqué, tandis que la capacité d’emprunt des acheteurs se réduit au fur et à mesure que les taux d’intérêt augmentent. Rien ne va plus !

Moins de crédits octroyés

La forte tendance des Français à l’épargne ces dernières années a permis d’amasser des sommes colossales qu’il était jusqu’ici plus rentable pour les banques d’investir sous forme de prêts, plutôt que de placer sur des portefeuilles peu rémunérés. Ainsi, « il y a eu une production de crédits record sur les quatre premiers mois de l’année 2022 et certains établissements ont atteint leurs objectifs annuels dès l’été », explique Sandrine Allonier, porte-parole du réseau de courtage Vousfinancer.

En parallèle, la remontée en flèche des taux d’intérêt des bons du Trésor (0,30 % en janvier à 2,80 % en novembre), qui servent de référence au secteur, et celle des taux rémunérant les placements ont inversé les conditions du marché. Conséquence logique : « Aujourd’hui, ce n’est plus rentable pour les b(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Immobilier à Lille : Les acheteurs veulent de l’espace, du vert et des prix raisonnables
Immobilier à Bordeaux : Les prix stagnent en ville mais augmentent encore en secteur périurbain
Immobilier à Nantes : « Le manque de constructions a continué à faire monter les prix »