Emploi, santé : un rapport explique comment la crise sanitaire a ralenti la marche vers l'égalité femmes-hommes

·1 min de lecture

Une comparaison internationale des inégalités de genre. Le World economic forum, organisation également connue sous le nom de Forum économique de Davos, a publié mardi la quinzième édition de son rapport sur les inégalités de genre dans le monde. Grâce à l'agrégation de données concernant 156 pays, il dresse une comparaison internationale sur l'évolution des écarts entre femmes et hommes dans les domaines politique, économique, sanitaire et éducatif. Le rapport est censé guider les politiques publiques locales dans l'objectif de combler ces écarts.

Lire aussi - Egalité salariale entre femmes et hommes : la transparence à petits pas

Un recul d'une génération. Le principal enseignement est que la marche vers l'égalité femmes-hommes a été ralentie par la pandémie de Covid-19. Ainsi, les experts du WEF estiment qu'il faudra compter 135,6 années avant de parvenir à la parité à l'échelle mondiale. Par rapport aux précédentes données de 2020, cela représente 36 ans de plus, soit une génération. "La pandémie a eu un impact fondamental sur l’égalité femmes-hommes, tant sur le lieu de travail qu’à la maison, faisant reculer des années de progrès", explique Saadia Zahidi, membre du comité exécutif du Forum économique mondial, dans un communiqué accompagnant le rapport.


Lire la suite sur LeJDD