Emploi : le prêt de salariés, une solution face à la crise

La métallurgie est l'un des pans de l'industrie les plus touchés par la crise. Pour éviter les licenciements, certaines entreprises ont trouvé la solution : détacher temporairement leurs salariés dans une autre société. Dans son ancienne entreprise, Mewen Tauvy produisait des pièces pour l'aéronautique. Désormais, il doit plier de la taule pour fabriquer des meubles réfrigérés. Sans ce prêt de salarié, il serait aujourd'hui au chômage. Payé par l'employeur d'origine "Ça nous permet de travailler cinq jours sur sept sans avoir d'arrêt. Au niveau de la paie, ça se ressent, c'est pour ça que j'ai accepté et puis le fait de voir autre chose c'est toujours bien", explique Mewen Tauvy. Au total, quatre employés volontaires sont accueillis depuis juin. Une bonne affaire pour l'entreprise et le salarié prêté. L'intégralité de sa paie est versée par son employeur d'origine, remboursée par la société qui l'accueille. Pas de changement sur son contrat de travail ; il bénéficie toujours des mêmes avantages.