Emploi : le métier de réparateur est de plus en plus nécessaire

Thomas Fort pratique son métier de réparateur à domicile depuis plus de quinze ans. Ces dernières années, il a vu les demandes des clients s'accélérer. Sur le terrain, trop peu de techniciens et son planning de rendez-vous déborde : "Ça nous fait du boulot, les gens gardent leur appareil qu'ils connaissent par cœur et tout le monde est content". Des perspectives d'embauche Pour un de ses clients, le changement d'une pièce risque de lui coûter jusqu'à 150 euros : "Ce lave-vaisselle a six ans, il peut être réparé, je préfère le garder. L'impact sur la planète est moindre, je n'ai pas besoin d'un nouveau lave-vaisselle". Dans les magasins, comme Darty, une centaine de produits sont apportés par les clients pour être réparés. Entre les ateliers, le service à domicile et les magasins, le groupe Darty prévoit d'embaucher 800 réparateurs d'ici les cinq prochaines années.