Emploi, logement, pauvreté : la photographie de la "fracture sociale" française

1 / 2

Emploi, logement, santé, isolement... 2 Français sur 3 sont confrontés à au moins une forme de fragilité

Dans sa dernière étude, le Crédoc illustre la "fracture sociale" en identifiant sept catégories distinctes au sein de la population. Emploi, pauvreté, logement... Les auteurs de l'enquête affirment que deux tiers des Français sont confrontés à au moins une forme de fragilité.

Thème central de la campagne présidentielle de Jacques Chirac en 1995, la "fracture sociale" divise encore aujourd’hui la population française. C’est en tout cas ce qui ressort d’une étude du Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie (Credoc).

Les conclusions de cette enquête menée auprès d’un échantillon de 3000 personnes représentatif de la société révèlent que deux tiers de la population se trouvent confrontés à au moins une source de fragilité parmi les six recensées (handicap et santé dégradée, précarité professionnelle, difficultés de logement, pauvreté monétaire, relégation territoriale, isolement et solitude). Le Crédoc identifie ainsi sept catégories distinctes au sein de la population.

Aucune fragilité

La première catégorie regroupe le tiers des Français (34%) épargné par toutes les formes de fragilités. Il s’agit le plus souvent de personnes aisées (32% disent avoir de hauts revenus et 33% déclarent appartenir à la classe moyenne supérieure). C’est donc logiquement la catégorie de population qui part le plus en vacances : 76% d’entre eux sont partis au cours des 12 derniers mois, contre 63% des Français dans leur ensemble.

Cette population compte une majorité de propriétaires n’ayant plus d’emprunt à rembourser (54% contre 41% dans la population française). Elle se compose à 35% de retraités, à 34% de profession intermédiaire, à 21% de cadres et (...)

Lire la suite sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :

À lire aussi