Emploi : les contrats aidés de plus en plus efficaces

Les contrats aidés sont de plus en plus efficaces. Ils sont passés de 460 000 à 100 000 en trois ans, mais permettent à ceux qui en bénéficient de trouver de plus en plus facilement un emploi stable. Kismante Ayibouki, 22 ans, travaille depuis deux mois en contrat aidé dans une structure d'insertion à Paris. Son rôle est d'accompagner des jeunes en recherche d'emploi. Un premier poste payé au smic qui convient parfaitement à cette jeune sans diplôme. "Ça m'apprend le savoir-vivre en entreprise, comment parler, comment se tenir, je suis comblée", explique-t-elle. Une formation obligatoire Depuis la création de sa nouvelle formule, le contrat aidé ne s'adresse plus aux entreprises mais uniquement aux collectivités et associations. Autre changement : la formation est obligatoire, un élément crucial dans le succès du dispositif, comme le confirme Cécile Ducros, la responsable de Kismante Ayibouki. Elle décide dès les premiers jours du contrat avec son salarié de ses "besoins en formation". Le taux d'insertion par la suite en CDD ou CDI après un contrat aidé est de 45%, contre 36% avant la réforme en 2017.