Emploi des jeunes : avec le Covid, "la moyenne du salaire d'embauche a baissé"

·1 min de lecture

La baisse est brutale, à la mesure des bouleversements induits par la crise du coronavirus sur le marché du travail. Selon Benoît Serre, vice-président de l'Association nationale des directeurs des ressources humaines (ANDRH), le salaire annuel des diplômés du supérieur lors de leur premier emploi a nettement chuté depuis un an. "Quelqu'un qui sortait d'un bac +5 et qui se disait 'en gros, dans mon école, on sort de là à 30.000 euros par an' ne gagnera plus que 23.000 ou 24.000 euros" désormais, explique le dirigeant, invité mercredi de La France bougeà l'occasion de la semaine #Europe1Solidaire consacrée aux jeunes.

>> EN DIRECT -Coronavirus : suivez l'évolution de la situation mercredi 10 février

"Écrasement des rémunérations"

D'après Benoît Serre, il est certain que "la moyenne du salaire d'embauche a baissé". Cela s'explique par une raréfaction des offres d'emploi, alors que le nombre de candidats en sortie d'école n'a pas forcément baissé. Le spécialiste évoque un "écrasement des rémunérations" liées à la crise du Covid-19. "On a basculé d'un marché d'employés, c'est-à-dire motivé par la recherche de candidats, à un marché d'employeurs, qui savent qu'il y a beaucoup de gens."

L'ESSENTIEL CORONAVIRUS

> Le variant anglais engendrerait des symptômes un peu différents

> Déconseillé aux plus de 65 ans, à qui va être injecté le vaccin AstraZeneca ? 

> Audio, webcams... Quand la technologie s'adapte au télétravail

> Les confinements ont du bon pour la planète

> Comment ...


Lire la suite sur Europe1