Emploi : une filiale du groupe hôtelier Accor va licencier 767 salariés en France

Ce sont près de 1 900 employés qui vont sûrement perdre leur travail en Europe. Une filiale du groupe hôtelier Accor compte se séparer de 10% de ses effectifs d'ici fin 2021, rapporte France 2, mercredi 13 janvier. La faute à la crise du Covid-19 : en effet, le chiffre d’affaires d’Accor a chuté de 70% à cause de l’effondrement du tourisme. En France, 767 salariés sont concernés. Depuis le début du deuxième confinement, des salariés de Novotel se trouvent en chômage partiel. Ils connaissaient la difficile situation de leur employeur, mais la nouvelle les abat. Du personnel inquiet "C’est vrai, c’est inquiétant, car on ne sait pas si notre poste va être supprimé ou pas. On est dans le flou total", témoigne Caroline Cozzolino, une serveuse. Sont également touchés les Ibis Style et les Ibis Budget. 303 membres du personnel d’étage devraient se retrouver sans-emploi, ainsi que 218 dans la restauration, 136 dans l’administration et 58 au siège.