Emploi : la difficile reconversion des séniors

Après 30 ans de carrière dans la communication, Solange de la Perelle a été licenciée. Un an plus tard, elle a obtenu un rendez-vous chez Talent Sénior, un dispositif qui se spécialise dans l'accompagnement de profils expérimentés, mais fragilisés et isolés par les crises économiques et sanitaires. "J'ai été licenciée, et trois mois après le confinement a démarré (...) j'étais de plus en plus seule", explique-t-elle. Un rendez-vous qui pourrait lui être bénéfique : en deux ans de dispositif, deux tiers des participants ont retrouvé un emploi. Le réseau, toujours important Même chose pour Laurent Vaillagou, maintenant responsable comptable dans une entreprise savoyarde. Pour lui, le réseau professionnel de son parrain a payé. "On est allés à des salons ensemble (...) À force de parler, à force de bouger, des opportunités ont été identifiées, des rencontres ont été déclenchées", commente-t-il. Ces dispositifs sont nécessaires : 60 000 seniors ont perdu leur emploi en 2020, et ce chiffre est voué à augmenter avec la multiplication de plans sociaux redoutés sur l'ensemble du pays.