Emploi : 460 000 primes à l'embauche versées depuis juillet 2020

En embauchant une assistante commerciale de moins de 26 ans dans son agence de communication, David Cruchon a reçu un coup de pouce de l'Etat : 4 000 euros, qui l'ont incité à recruter une jeune sans expérience. "C'est toujours une prise de risque, explique le président de Komères. Quand cette prise de risque peut être associée à une aide, ça minimise (…) la peur qui peut advenir à tout ça." 350 000 patrons ont bénéficié de l'aide d'Etat Depuis le mois de juillet 2020, 350 000 patrons ont bénéficié de l'aide à l'embauche des jeunes de moins de 26 ans. En pleine croissance, David Cruchon, qui doit de nouveau recruter, cherche "un candidat identique" à sa dernière employée. Dans l'agence d'hôtesses d'accueil Pénélope, les apprentis sont les bienvenus. En 2021, l'entreprise prévoit d'en embaucher 460, une centaine de plus que l'an dernier, grâce à l'aide de l'Etat. "Une aubaine" pour Emilie Blanc, la directrice du recrutement. Avec 460 000 primes pour l'embauches d'apprentis versées depuis juillet, le dispositif est un succès.