Emmy Awards: Game of Thrones meilleure série dramatique, Fleabag meilleure comédie... Découvrez le palmarès

Game of Thrones était archi-favori, malgré une ultime saison très critiquée.

Pour sa huitième et dernière saison, Game of Thrones finit une fois de plus couronnée. La fiction de HBO a été sacrée ce dimanche meilleure série dramatique lors de la 71e cérémonie des Emmy Awards, les récompenses de la télévision américaine.

"GoT" était archi-favori dans cette catégorie, bien que les derniers épisodes, diffusés en avril et mai, ont été critiqués par nombre de fans, qui les jugeaient bâclés et d'un niveau sensiblement inférieurs à ceux des saisons précédentes.

Jodie Comer et Billy Porter récompensés

C'est l'actrice britannique Jodie Comer qui a reçu le prix de la meilleure actrice dans une série dramatique pour son rôle de tueuse en série dans Killing Eve.

Ironie du sort, la comédienne de 26 ans, inquiétante dans le rôle de la tueuse psychopathe Villanelle, a supplanté Sandra Oh, sa partenaire de Killing Eve, donnée favorite, mais aussi Emilia Clarke, la Daenerys Targaryen de Game of Thrones.

L'acteur Billy Porter a quant à lui été sacré "meilleur acteur dans une série dramatique" pour son rôle dans la série Pose, devenant le premier homme noir ouvertement homosexuel à être primé dans cette catégorie. Produite par FX, "Pose" explore la culture des "bals" homosexuels dans le New York des années 1980.

Fleabag tient sa revanche

Plus légère, la série britannique Fleabag a remporté le trophée de la "meilleure comédie", qui a également récompensé sa créatrice et actrice principale Phoebe Waller-Bridge, sacrée "meilleure actrice dans une comédie". La série à l'humour noir et grinçant avait été ignorée l'an dernier par les Emmy Awards mais la seconde saison a suscité un vif engouement.

"C'est tout simplement merveilleux et rassurant de savoir qu'une femme dégoûtante, tordue et en colère puisse gagner aux Emmys", a lancé avec son habituelle ironie Phoebe Waller-Bridge, qui a déjà averti qu'elle ne ferait pas de saison 3.

L'essentiel du palmarès

Lire la suite sur BFMTV.com