«Emmerder les non-vaccinés» : à l'Assemblée, Castex hausse le ton pour défendre Macron

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Jean Castex
    Homme d'État et haut fonctionnaire français

Le Premier ministre Jean Castex a exhorté mercredi les députés à "débattre dans des délais rapides" autour du texte instituant le pass vaccinal, dont l'examen avait été suspendu mardi soir après des propos polémiques d'Emmanuel Macron. "Il est de votre responsabilité de débattre dans des délais rapides, compte tenu de ce qu'est la situation de notre pays, de l'Europe, du monde", a déclaré le Premier ministre, qui s'est invité dans un hémicycle échaudé par la sortie du chef de l'Etat, décidé à "emmerder les non-vaccinés".

"Il y a une difficulté avec ceux de nos concitoyens qui refusent de se faire vacciner. Ce n'est insulter personne, c'est la réalité", a insisté Jean Castex.

>> Plus d'informations à suivre...


Retrouvez cet article sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles