Emmanuelle, la plus longue caresse du cinéma français (Arte) 3 choses à savoir sur le film érotique culte

·1 min de lecture

Le rêve d’un fils de pub

En 1973, le jeune publicitaire Yves Rousset-Rouard veut surfer sur le succès du Dernier Tango à Paris, de Bertolucci, pour produire un film érotique "à la fois intello et visuellement attractif". Il rachète les droits d’Emmanuelle, roman paru en 1959 et vendu sous le manteau.

Sylvia Kristel, sex-symbol malgré elle

Quand cette Néerlandaise se présente à un casting de pub pour une machine à laver, le destin s’en mêle : "Personne ne me croit, mais je me suis trompée de porte !" Elle tombe alors sur le photographe et réalisateur Just Jaeckin, subjugué par son mélange "de pureté, de naïveté et, surtout, de poésie".

À lire également

Emmanuelle (Netflix) Comment l'équipe du film érotique a fini en prison

Un succès fou

"Dans les années 70, il y avait peu d’informations sur la sexualité, constate Ovidie, ex-star du X, devenue réalisatrice, journaliste et écrivaine. Emmanuelle a été une découverte pour plein de couples" Et une bénédiction pour le cinéma Le Triomphe, sur les Champs-Élysées, qui, pendant douze ans, a attiré 2,5 millions de téléspectateurs grâce à ce seul film vu par plus de 350 mill... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles