Emmanuel Maurel quitte le PS

Quentin Laurent ( @Quentin_Laurent )
Emmanuel Maurel

Figure de l’aile gauche socialiste, l’eurodéputé devrait se rapprocher de La France insoumise.


Il le confiait souvent : «Mon rêve, c’était d’être premier secrétaire du PS ». Las, l’eurodéputé Emmanuel Maurel, figure de proue de l’aile gauche socialiste, a quand même décidé de mettre les voiles. Selon nos informations, il devrait l’annoncer ce vendredi, après le vote des militants sur la future orientation politique du parti aux européennes qui se tenait ce jeudi soir.

Cela couvait depuis plusieurs mois déjà. Il y a eu le congrès d’Aubervilliers en avril, où son courant n’a réuni que 18,98% des voix des militants socialistes. Isolé et déçu, déjà il se posait la question : rester ou pas ? Le choix sera fait de pousser jusqu’à la veille des européennes, et de se laisser un peu plus de temps de réflexion. Pas facile de quitter la maison dans laquelle on a toujours milité. Mais depuis plusieurs semaines, le départ était devenu un secret de polichinelle. «On n’a pas la date de départ, mais ça semble acté oui... », soupirait encore il y a quelques jours un élu socialiste.

Maurel et Mélenchon sont très proches

Emmanuel Maurel devrait avec le club politique «Nos causes communes » qu’il a lancé, se rapprocher de La France insoumise de Jean-Luc Mélenchon et probablement obtenir une place sur leur liste pour les élections européennes. Maurel et Mélenchon se connaissent bien et sont très proches. Le premier a été l’attaché parlementaire du second, quand il siégeait au Sénat. La sénatrice Marie-Noëlle Lienemann, qui agite elle aussi le chiffon rouge du départ depuis plusieurs semaines, ne devrait pas s’exprimer avec le conseil national du PS qui doit se tenir samedi à Paris.

Le coup est dur pour Olivier Faure, patron du PS déjà contesté en interne, qui avait pourtant fait ce qu’il a pu pour retenir Maurel, en acceptant nombre de ses propositions pour forger le futur programme socialiste pour les européennes. Même si les cadres relativisent la dramaturgie d’un tel départ : «Ils (...)

Lire la suite sur LeParisien.fr

Demande d’expertise psychiatrique publiée sur Twitter : enquête ouverte contre Marine Le Pen
Remaniement : le mystère de la «short list» des ministres potentiels
Vers un enterrement de première classe du Grand Paris?
A l’Assemblée nationale, un nouveau groupe prêt à naître
Maire de Nantes enfarinée, le suspect s’est rendu