Emmanuel Macron en visite au Cnes pour rencontrer les « combattants de l’espace »

Source AFP
·1 min de lecture
Avec son état-major et la ministre des Armées Florence Parly, le chef de l'État a d'abord présidé une réunion de travail du Commandement de l'espace, qu'il a créé en 2017 pour piloter la stratégie militaire spatiale.
Avec son état-major et la ministre des Armées Florence Parly, le chef de l'État a d'abord présidé une réunion de travail du Commandement de l'espace, qu'il a créé en 2017 pour piloter la stratégie militaire spatiale.

Que faire si un satellite ennemi doté d'un bras articulé vient à harponner un satellite français ? Telle est la question sur laquelle a planché l'armée à l'occasion de l'exercice militaire spatial AsterX, le premier organisé en France et en Europe, auquel Emmanuel Macron a assisté vendredi 12 mars 2021 au Cnes, à Toulouse. Avec son état-major et la ministre des Armées Florence Parly, le chef de l'État a d'abord présidé une réunion de travail du Commandement de l'espace, qu'il a créé en 2017 pour piloter la stratégie militaire spatiale.

Le président était surtout venu rencontrer les « ?combattants de l'espace? », les opérateurs au sol qui viennent d'effectuer une simulation de crise spatiale internationale sur quatre jours où un pays hostile tentait de détruire un satellite de la confédération alliée, Siva. Le scénario d'AsterX comportait l'attaque par un objet inconnu qui se révélait être un satellite ennemi doté d'un bras articulé, ce qui existe, a expliqué au président le colonel Christophe, qui commandait les opérations d'AsterX.

À LIRE AUSSIArmée : l'IA débarque dans le bunker du « Balardgone » à Paris

Autre péripétie, le pays ennemi, Piros, envoyait discrètement des « ?nanosatellites? » de quelques centaines de grammes capables de détruire un objet dans l'espace. Entre-temps, une résolution de l'ONU et une déclaration de la France dénonçaient les man?uvres de Piros. Il fallait d'urgence modifier l'orbite du satellite en danger pour le mettre à l'abri. Da [...] Lire la suite