• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Emmanuel Macron visé par un jet de tomates lors de sa déambulation sur un marché à Cergy

Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le service d'ordre du chef de l'Etat a brièvement déployé un "parapluie" destiné à le protéger avant que le président ne se rende au marché couvert de la préfecture du Val-d'Oise.

En visite à Cergy pour sa première sortie depuis sa réélection, Emmanuel Macron a été visé par un jet de tomates cerises alors qu'il discutait avec des habitants venus à sa rencontre. Le chef de l'État n'a toutefois pas été touché.

L'incident a eu lieu au cours de sa déambulation dans les allées bondées d'un marché de la préfecture du Val-d'Oise, une visite que l'Élysée n'a annoncé que ce mercredi matin. Le service de sécurité a brièvement écarté le président réélu, ouvrant un parapluie au-dessus de sa tête, mais le déplacement a très rapidement repris son cours.

Première apparition publique depuis dimanche

Il s'agit de la première apparition publique d'Emmanuel Macron depuis dimanche soir et la célébration de sa victoire à la présidentielle au Champ de Mars. Le chef de l'État est dans l'intervalle allé remercier mardi en fin de journée ses équipes à son QG de campagne parisien.

Ce déplacement à Cergy "illustre la volonté qui est celle du président de la République depuis 2017 d'aller sur le terrain, au contact des Françaises et des Français, d'échanger avec eux, à l'écoute de leurs préoccupations, de leurs attentes et de leurs besoins", a expliqué la présidence en amont de l'événement.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Jean-Michel Aphatie : "Emmanuel Macron a eu l’occasion de dire, pendant la campagne, qu’il allait se réinventer. Tout ça, pardon, ressemble à des foutaises"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles