Emmanuel Macron veut des mesures d'urgence sur le pouvoir d'achat, le climat et le plein emploi cet été

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Emmanuel Macron le 22 juin 2022 à l'Élysée. - Ludovic Marin
Emmanuel Macron le 22 juin 2022 à l'Élysée. - Ludovic Marin

Le chef de l'État a pris la parole ce mercredi soir, trois jours après les résultats du second tour des élections législatives et alors que la coalition présidentielle ne dispose pas de la majorité absolue. Malgré cela, il a affirmé qu'il ne changerait pas de cap, "au service de l'intérêt général".

"Nous devons apprendre à gouverner et à légiférer différemment". Après deux jours de concertations avec les dirigeants de parti, Emmanuel Macron a pris la parole ce mercredi pour revenir sur les résultats des élections législatives. Si la majorité présidentielle n'est que relative, et qu'"aucune force politique ne peut aujourd"hui faire les lois seule", ainsi qu'il l'a affirmé, le chef de l'État ne souhaite pas pour autant dévier de son cap.

"Des mesures d'urgence dès cet été"

C'est pourquoi Emmanuel Macron a rappelé: "Dès cet été, il nous faudra prendre des mesures d'urgence pour répondre aux besoins du pays". Ainsi, il a évoqué des choix forts sur l'énergie et le climat, le pouvoir d'achat, mais aussi des mesures d'urgence "pour notre santé". Et de préciser:

"Tout ça ne saurait être financé par plus d'impôts, ni par plus de dettes budgétaires et écologiques. C'est pourquoi notre pays a plus que jamais besoin de réformes ambitieuses".

Enfin, le président de la République a rappelé toute la confiance qu'il a "dans l'esprit de responsabilité de tous". Il a reconnu les choix des Français entre son élection en avril et la majorité relative que les électeurs lui ont donné dimanche. Pour autant, il est apparu plus déterminé que jamais malgré ce décalage: "Je n'aurai qu'une boussole, que nous avancions au service de l'intérêt général".

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Jean-Luc Mélenchon: "L'exécutif est faible mais l'Assemblée nationale est forte"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles