Emmanuel Macron: des vœux pour tenter de redonner espoir aux Français

·2 min de lecture

Le Président Emmanuel Macron a présenté ses vœux aux Français pour l'année 2021. Tout en rappelant la gravité de la situation sanitaire liée au Covid-19, le chef de l'État a voulu leur donner de l'espoir.

« L'espoir est là », a dit plusieurs fois Emmanuel Macron pour essayer d'en convaincre les Français qui affrontent depuis de longs mois une épidémie meurtrière et qui désespèrent de pouvoir retrouver une vie normale.

L'année 2020 a été « difficile » mais « ensemble nous en sortons encore plus unis », veut croire le Président de la République. Même en parlant de l’épidémie, Emmanuel Macron a essayé d’en montrer les aspects encourageants. « Cette épreuve historique a révélé la solidité de notre Nation » qui a fait preuve « d’unité » et de « résilience », a dit le président. Avant de dresser le portrait de citoyens exemplaires appelés par leurs prénoms et comparés à des héros. Puis de décliner toutes les raisons d’espérer en 2021 à commencer par le vaccin et de promettre à la jeunesse notamment de continuer à « agir, transformer, avancer ».

Emmanuel Macron a tout fait pour ne pas apparaître trop solennel. Il s’est présenté assis dans un fauteuil devant une table basse et une cheminée dans un salon de l’Élysée sans apparats ostensibles, les mains sur les genoux comme pour discuter avec les Français. Le décor et la posture ont été étudiées pour montrer un président proche et accessible pour ses quatrièmes vœux du Nouvel An. Emmanuel Macron a affiché une forme de simplicité un message en soi pour un président désireux d’améliorer son image.

Éviter une « lenteur injustifiée » dans la campagne de vaccination

Emmanuel Macron veut faire de 2021 une année « utile ». Elle sera dans tous les cas charnières. Et ces vœux participent au récit d’un quinquennat bouleversé par les crises qu’il essaie de reprendre en mains.

Le premier horizon d'une amélioration pour 2021 a été fixé au printemps par Emmanuel Macron qui s'est engagé à assurer la « sûreté » des vaccins et en même temps à éviter une « lenteur injustifiée », évoquant sans y répondre vraiment les critiques sur le rythme de la campagne de vaccination en France, dont la réussite est pour lui un enjeu crucial.

►À lire aussi : Avec le Covid-19, Emmanuel Macron a multiplié les allocutions et changé de ton