Emmanuel Macron : la sortie de route d’Arnaud Montebourg qui a lancé son ascension

·1 min de lecture

Ses prédécesseurs auront mis des décennies avant d’accéder à la fonction suprême. Mais Emmanuel Macron n’aura mis que cinq ans, l’espace du quinquennat de François Hollande. Comment cet ex-directeur à la banque Rothschild a-t-il pu endosser le costume de premier des Français en un temps record ? A-t-il puisé son bonheur dans le malheur d’Arnaud Montebourg ? Pour comprendre l’ascension de l’actuel chef de l’État, il faut remonter en… 2014. Invité à la fête de la Rose annuelle de Frangy-en-Bresse, l’ancien ministre de l'Économie, se tire une nouvelle balle dans le pied. « On va lui envoyer une cuvée du redressement, au Président », lâche-t-il devant les caméras. Une réflexion qui ne passe pas pour Manuel Valls, alors Premier ministre, qui l’avait pourtant « averti ». « Je lui ai dit : « Fais gaffe, Arnaud. Gaffe à ce que tu vas dire à Frangy » », expliquait l’ex-chef du gouvernement aux journalistes Laurent Bazin et Alba Ventura, à l’occasion du livre Le bal des dézingueurs, paru en mars 2016.Pour Manuel Valls et l’ancien chef de l’Etat, François Hollande, le comportement d’Arnaud Montebourg « ne peut plus durer ». Comme le relataient nos confrères du JDD, l’ex-Premier ministre s’est remémoré le jour où ils ont pris leur décision. « François me dit : « Tu me remets ta démission et on refait le gouvernement » ». De cette discussion découle le remaniement, entre Arnaud Montebourg et Emmanuel Macron, un des plus proches collaborateurs de François Hollande. Après avoir conseillé le (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Le saviez-vous ? Ibrahim Maalouf a épousé une ex-candidate de The Voice
Procès de Meghan Markle : la reine, victime collatérale ?
Rachida Dati refuse de prendre au téléphone les ministres d’Emmanuel Macron
Flashback : Anne-Sophie Lapix et Canal + se sont affrontés devant la justice
Reconfinement : Valérie Lemercier renonce à la sortie du film Aline