Emmanuel Macron s'inquiète de la "crise d'autorité" qui favorise le "complotisme"

franceinfo avec AFP
·1 min de lecture

Emmanuel Macron s'inquiète, dans un entretien à L'Express publié mardi 22 décembre, de la "crise d'autorité" qui touche la politique mais aussi la science en pleine pandémie de Covid-19. Ce long entretien a été réalisé en visioconférence, jeudi 17 décembre, alors qu'il venait de s'isoler à La Lanterne (Yvelines) après avoir été déclaré positif au Covid-19. "Toutes les sociétés contemporaines vivent cette espèce d'horizontalisation de la société, de la contestation de toute forme d'autorité, y compris de l'autorité académique et scientifique", y déclare le chef de l'Etat.

"Les conséquences psychologiques et sociales sont terribles car on finit par ne plus croire en rien", ajoute Emmanuel Macron en décrivant un "cercle vicieux : un nivellement, qui crée du scepticisme, engendre de l'obscurantisme et qui, au contraire du doute cartésien fondement de la construction rationnelle et de la vérité, conduit au complotisme".

"Le problème clef, c'est le sentiment que toutes les paroles sont égales"

Il s'inquiète notamment des conséquences du complotisme sur la science, face au "grand défi" que représente la crise sanitaire. "Je regarde pour ma part avec beaucoup d'admiration ce que les scientifiques ont accompli - jamais dans l'histoire de l'humanité nous n'avions assisté à l'apparition d'un virus et, moins d'un an (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi